S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Happening - "In the middle of seas"

Happening - "In the middle of seas"
chronique Happening - In the middle of seas
8/10 0

Acheter Happening In the middle of seas sur Amazon

CD album CD album (47:00)

 

Style musical : 

Hardcore mélo

 

Année : 

2015

 

Tracklist :

It's All About Suffering 05:27
Week After Week 04:19
In the Middle of the Seas 03:38
Galilée 03:32
Love it Strong, Love it Wrong 02:58
Crisis 04:07
Lifetime War 03:56
Like a Noise 03:22
Ghost 04:01
All in the Same Cage 03:38
Memories 08:34

 

Label : 

Send the wood music
Dans le même style :
Insense - De:Evolution

C'est toujours une bonne nouvelle que de ne pas savoir situer un groupe, et une encore meilleure de l'aimer pour ça ! 

Parce qu'Happening est une surprise, du genre qui sort de nulle part, qui t'oblige à fouiller dans ton dictionnaire "d'étiquettes musicales à la con". Et de ne pas vraiment trouver ce qui est juste.

Là, comme ça, à brûle pourpoint, je m'étais même fait niquer sur la nationalité du groupe.
J'aurais pu parier mon slip que les mecs étaient ricains.
Question de son, question d'accent, question de genre.

Là, comme ça, à brûle pourpoint, j'ai même cru à un side-project du chanteur de Polar Bear Club (qui aurait voulu s'endurcir) avec des mecs de Thrice (qui seraient restés fidèles à eux-mêmes et Norma jean (qui se radouciraient d'un coup). Pas le genre de mecs sortent leur premier album à la sortie de la puberté.

Mais non, ces 47 minutes sont bien françaises et puent ce que tout le monde voudrait sentir : la classe. Surtout pour un dépucelage LP.


Dans un mix d'influences pas loin du post-hardcore ni du punk-rock-hardcore, on se retrouve avec un boulgi-boulga léger, respirable mais qui n'est pas dénué d'intérêt.

Le groupe sait frapper fort, surtout le batteur qui peut taper et péter des peaux (y compris celles d'enceintes). Accompagné d'une basse bien audible sur certains passages, ils forment une paire du tonnerre qui donnent une lourdeur aux compos que se chargent parfois d'assombrir une guitare.

Une guitare qui ne connaît pas de limites question style.
Capable de pondre des riffs légers, plutôt punk, d'autres plus hardcore, de sortir des sons stridents ou de hacher menu, elle surprend pas mal par sa variété. Comme dirait ma mère, "chaque piste de ce putain de bon album est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber"
Et ouais, on n'a même pas la crainte de la redite qui pointe le bout de son tarin à la 5ème piste, mais qui dégage aussi sec.

Dans tout ce bordel de genres, on retrouve des titres qui pourraient faire des hymnes parfaits ("Like a noise") parce que tout ça n'est pas trop long (rarement plus de 4min20) et foutrement efficace. Pour te résumer le truc : même un Alzheimer resterait marquer par leurs morceaux. Le groupe déroule avec la fluidité des mecs qui savent où ils vont, et comment ils y vont et que l'on suivrait bien au-delà de ces 47 minutes.
En gros, ça poutre quoi.

photo de Toukene
le 03/02/2016

Commentaires

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 03/02/2016 à 21:03:37

Dommage pour le chant car la section rythmique déboite.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

Interceptor Fest 2017 : 2 pass à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Call The Cops - Bastards

Évènements

ALESTORM au Transbordeur à Villeurbanne le 18 octobre 2017IGORRR + PRYAPISME au CCO à Villeurbanne le 16 novembre 2017TEXTURES au CCO à Villeurbanne le 12 novembre 2017SATYRICON + SUICIDAL ANGELS + FIGHT THE FIGHT à La Barakason à Rezé le 1er octobre 2017The Texas Chainsaw Dust Lovers + Watertank au Ferrailleur à Nantes le 21 octobre 2017GRAVITY : release party de