Heckel & Jeckel - This is war !!

Chronique Vinyle 12" (34:44)

chronique Heckel & Jeckel - This is war !!

Pour les plus jeunes d'entre vous, Heckel & Jeckel est une série d'animation de la fin des années 60, produite jusqu'en 1981. Elle met en scène deux corbeaux farceurs qui ont un certain regard sur le monde. Des personnages devenus cultes avec le temps ... et pour les plus de 40 ans.

 

Pour P.O.G.O records qui les accueille depuis le début, Heckel & Jeckel, c'est la claque !

Et lorsque l'on se penche sur le catalogue de cette excellente maison bruxelloise, on mesure que ce n'est pas un vain mot.

 

Le couple français qui se cache derrière les masques imposants des volatiles, développe un certain sens du binaire. Pourvu qu'il soit n'roll, n'punk, n'groove, le tout saupoudré de cambouis sur les cordes de la gratte et de paillettes de plomb sur le tranchant des cymbales.

 

Adeptes du droit au but, This is war, l'album démarre sur fond de coassements dans la prairie sur un « This is war » terrible, furieux et massif. Ce putain de morceau est une tuerie ! Dès fois que les épisodes précédents (EP, covers, ça et là ! ) ne nous auraient pas convaincus, nous avons à faire à de sacrés zozios. « This is war » en terminus d'un live doit tout renverser à minima.

Passé cette entrée en matière, l'album navigue entre mélodies à la Mudhoney et vrai penchant rock'n'roll 50's la doublette « Stoner lobotomy + waterglass » a de quoi faire frétiller ce bon vieux sergent Hartman.

 

Avec « Ø » la ligne mélodique se glisse dans une mise en scène pour un polar des 70's, manque les cuivres dans l'intro.

 

La paire robotique qui suit propose un autre versant de leur univers, plus martial. Déboule leur « Welcome in Crow Crasti-Nation » comme une vraie entrée en matière dans la pesanteur de leur musique, les cordes étouffées, les cymbales rougeoyantes et cette grosse caisse qui annonce le chaos. Pour la première fois, les esprits de Maynard James Keenan ou de Mike Patton se penchent sur le nid rugueux des volatiles.

Esprits que l'on retrouve sur « Heart cries, the person cries », autre très grand morceau de cet album.

 

Si les références sont là, bien établies ou supposées, elles n'enlèvent rien au plaisir de l'écoute de cette plaque.

This is war !! pue l'esprit libre, la conquête et le plaisir !

 

Un des albums rock de l'année, si pas plus !

photo de Eric D-Toorop
le 14/05/2021

1 COMMENTAIRE

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 14/05/2021 à 21:37:43

Hey pas mal !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021