I'll Be Damned - Culture

Chronique CD album (43:17)

chronique I'll Be Damned - Culture

Connaissez-vous le rock danemarkois ? Probablement pas, non, et c’est bien normal : il n’existe pas ! Ce qui est bel et bien réel par contre, c’est le rock danois, dont le groupe du jour se targue d’être un fidèle représentant. Ils le disent eux-mêmes sur leur Facebook : ‘’We Play GOD DAMNED ROCK’N’ROLL exclusively !’’. Mais le dire, c’est bien, le faire c’est mieux, comme dirait un autre représentant bien connu de l’esprit Rock… Découvrons donc ensemble si la publicité est mensongère ou non…

 

Pour ma part, lorsque j’écoute un ‘’petit’’ groupe, j’applique des règles un peu plus aléatoires que pour des formations plus connues. Pour celles-ci, en général, je me sens obligé de toujours remettre un contexte, musical et historique, pour apprécier dans son ampleur l’évolution des choses. Pour ce qui est plus modeste, j’applique un peu plus d’aléatoire. C’est un peu comme si, dans la vraie vie, je rejoignais des proches dans un bar pour une soirée improvisée : J’apprécierais la soirée pour ce qu’elle est, sans me soucier des tenants et aboutissants du pourquoi du comment. Faisons donc de même ici !

 

9 titres composent ce disque nommé Culture, ce qui est à mon sens bien suffisant. Non pas que l’écoute fut désagréable, mais il y a fort à parier qu’avec davantage de morceaux, l’expérience aurait été tout autre. Le rock du groupe est en effet aussi efficace que classique, et il y a fort à parier que pour les oreilles les plus pointilleuses, cela ne sera pas suffisant pour s’y relancer une seconde fois. A moins que l’exercice du live ne vienne bousculer quelques perceptions ? Cette chronique ne répondra malheureusement pas à cette question, je vous laisse donc faire vos propres recherches !

 

Me concernant, c’est en accompagnement de quelques routines quotidiennes que ces quelques chansons furent le plus appréciées. De la très appréciable ‘’FuckYouMoney’’ en ouverture, en passant par la convenue mais sympathique ‘’Hell Come (Take Me Now)’’ sans oublier ‘’Let Me Bleed’’, l’album propose ce qu’il faut en terme de riffs et de pulsations bien nerveuses. On pourrait même se surprendre à bouger la tête en rythme à plus d’une reprise. Mais ce n’est pas la seule surprise qui se révèlera au fil des chansons, la seconde étant moins agréable…

 

En fait, c’est bien simple : une fois au bout de l’ensemble, et bien que satisfait par un ‘’Forever, Right’’ d’un bel acabit, rien ne reste réellement en mémoire. Et si le souvenir d’un moment sympathique est en soi quelque chose d’appréciable, il est concevable que cela ne soit pas exactement la meilleure finalité pour tout le monde… Non parce que vous comprenez, tout va vite maintenant, on n’a plus forcément le temps de perdre du temps sur tout et n’importe quoi, faut prioriser des choses à d’autres, etc, etc… Mais il est aussi important d’apporter du soutien à des petits groupes qui tentent de s’en sortir ! Même si, au minimum, ceux-ci pourraient fournir un peu d’efforts pour nous donner envie de les encourager…. Le débat est sans fin !

 

Ma conclusion sera donc la suivante : si vous êtes en manque de choses à écouter (je vous envie presque), prenez un peu de temps pour ce Culture. Faites le également si vous êtes danois, et que votre scène locale vous manque. Pour les autres, si votre pile en attente d’écoute atteint votre bouche, ou vous dépasse pour certains et certaines, mettez votre énergie ailleurs. Vous ne ressortirez pas changés d’une écoute qui, bien que tout à fait correcte, n’invente rien à un genre déjà bien fourni en représentants divers et variés.

 

Sur ce, bonne écoute, qu’importe votre choix !

photo de Domino
le 25/11/2022

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements