It It Anita - Sauvé

Chronique CD album (43:29)

chronique It It Anita  - Sauvé

Devant l'hétérogénéité de la team de CoreandCo, il n'est pas courant qu'un album provoque un émoi général.
Alors, c'est dans l'intimité d'échanges sur Messenger (sous l'oeil attentif de la NSA) que l'évocation d'un nouvel album d'It it Anita a provoqué une petite excitation parmi la quinzaine deux membres de la team.
JE suis l'un des deux.
Je garderai l'anonymat de "l'autre", ce dernier ayant jugé en des termes crus le patronyme du groupe : "It it Anita, c'est quand même un bon gros nom de merde".

Néanmoins, Pidji n'attaquait nullement la qualité créative des Belges qui nous avait réjoui les esgourdes avec Laurent en 2018. Au contraire, c'est avec plaisir que nous replongions dans la noise fiévreuse du groupe.
Et là, "de but en blanc", "de prime abord", rapidement, après quelques écoutes, le constat est clair : Sauvé est excellent.

Comme à son habitude, le groupe a offert le nom de son album à celui qui l'a enregistré (en l'occurrence, Amaury Sauvé, dont les productions s'affichent souvent dans nos pages...) et il y a une pochette dont je peine à comprendre le sens mais qui étrangement titille ma curiosité. Quelque part entre l'affiche "La force tranquille" de Mitterrand en 81 et les traits d'un dessin d'Etienne Davodeau sur "Les mauvaises gens", ça me parle. *
 

C'est bien beau tout ça, mais je ne suis pas pas payé pour raconter ce genre de conneries. Je me suis mis en tête il y a une quinzaine d'années à causer d'albums qui me bottent (ou plus rarement qui ne me bottent pas) et partager ce plaisir avec cet ami que je ne connais pas (parce que je n'ai pas d'amis) et qui partage peut-être quelques groupes communs dans sa discothèque. Et celui-ci me botte. Mais pourquoi ?
Ben j'en sais trop rien.

Pas ou peu de choses ont changé depuis Laurent, et malgré tout, leur Sonic Youth-like poilu, gueulard, burné a ce truc accrocheur à la première écoute dont on ne décroche plus après.
Ce n'est pas particulièrement pour la qualité du son. C'est un très bon mix, c'est beau, c'est propre pour mettre en avant ce joyeux bordel organisé.
Ce n'est pas non plus pour l'extrême originalité de la galette, vu qu'on en connait la recette.

Non, ill y a un "truc" assez insidieux dans It it Anita.

Je m'étais pas mal emballé il y a 3 ans avec un nombre incalculable** de groupes qui me semblaient être des "inspirations" (même lointaines) de la bande. J'ai bien envie de rester avec ce constat en disant qu'It it Anita ressemble à tout...et à rien, sinon lui-même.
Leur côté rageur, sautillant est toujours aussi excitant, prenant, pregnant, mais il se mêle aussi bien avec une facette plus posée voire mélancolique et puis...il y a LA mélodie.
La mélodie : le truc que tu fredonnes, ce refrain que tu reprends en yaourt est un aimant universel pour les tympans. It it Anita parvient dans son bruyant album à ressortir ces instants que l'on attend, qui colle aux oreilles et qui s'impriment, là, au fond du crâne.

Après 900 chroniques et des brouettes, j'ai tendance à faire ce que je reproche à certains groupes que j'écoute, mais...je radote sévère. Or, je ne parviens pas à trouver mieux que le sens de la mélodie...si ce n'est le sens de la variété...et de la surprise pour réussir un album. Il n'est pas nécessaire d'expérimenter, réinventer.
On a vite fait de se désarticuler une vertèbre dans ce foutoir grésillant tant les Liégeois jouent à changer, casser le rythme. Et nous, comme des cons, on suit leurs incessants changements. On se laisse happer par ces virvoltements qui me font saliver les orifices auriculaires.

C'est la régalade.
Même si It it Anita, je dois bien l'avouer, je trouve aussi que c'est un petit peu un nom de merde.

 



*Pratiquant le journalisme d'investigation depuis mon PC, la réponse m'est parvenue après la rédaction de cet article de qualitay


**J'avais cité 12 groupes. Ce n'était pas si incalculable que ça.

photo de Tookie
le 08/04/2021

5 COMMENTAIRES

pidji

pidji le 08/04/2021 à 09:47:29

Ouiiiii ! Encore une bonne sortie des IIA ! 👍

el gep

el gep le 08/04/2021 à 10:34:05

Notre fille s'appelle Anita, alors attention sur les commentaires sur un supposé "nom de merde".
Mais c'est vrai ça, pourquoi ce double "it''?

Tookie

Tookie le 08/04/2021 à 10:45:01

Anita c'est le nom de mon amoureuse dans Hartley Coeurs à vif, le problème ne vient clairement pas du prénom.

Bruno

Bruno le 08/04/2021 à 12:46:49

C'est enregistré par Amaury Sauvé et non Quentin (qui est son frère) si jamais.
Super album !

Tookie

Tookie le 08/04/2021 à 13:14:07

Ouh la boulette ! Le pire, c'est que je le savais ! Que j'avais l'info, que je l'ai vérifiée, que j'ai quand même écrit le mauvais prénom, que j'ai relu mon texte, que je ne l'ai pas vu, pas corrigé et c'est ainsi que ça a été publié ! Faut quand même sacrément con pour laisser passer ça, mais merci pour la correction enfin faite !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021