Kickback - Forever War

Chronique CD album (70 : 21)

chronique Kickback - Forever War
Kickback est pour moi qualitativement parlant le groupe numéro un en France. Formé du très charismatique Stephen Bessac au chant et de Irvin Oziel à la gratte, Kickback nous revient cette fois avec Forever War, le deuxième album de ce groupe de légende.

Cet album est très influencé par le Hardcore made in New York. Pour enregistrer Forever War, ces Parisiens n´ont pas lésiné sur les moyens. Virgin a donc du cracher les thunes pour se payer Monsieur Jamie Locke, ingénieur du son de Madball, Sick Of It All ou encore Vision of Disorder. Le résultat est tout simplement exceptionnel. L´album est bien plus métal que Corened, Stephen donne à l´album une agressivité omniprésente au niveau du chant.

Point de vue composition il n´y a vraiment rien à redire. L´album débute avec « Heaven And Hell", l a chanson ultime pour un coreux, que se soit l´intro, le break ou encore le refrain, tout ceci forme tout simplement la chanson ultime. L´album est en tout point spectaculaire.

Fort d'une production claire et puissante voir même trop clean, "Forever War" apparaît comme l'un des disques majeurs de la discographie Hardcore Européen et voir même mondial. Néanmoins, le message est clair, s'il en est un : libérez le pitbull qui est en vous. On retrouve ici le "Paris hxc style".
photo de Bender
le 09/02/2005

1 COMMENTAIRE

PROTO

PROTO le 02/03/2007 à 09:23:34

trop genial l album !!!!!

j vois k le sieur BOUSS grate toujours aussi bien

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements