Kraken oxen - Titan deceit

Kraken oxen - "Titan deceit"
chronique Kraken oxen - Titan deceit
KRAKEN OXEN est en fait le nouveau projet des deux frères qui officiaient à la basse et à la guitare dans WEEPING MINDS OF SILENCE (d'ailleurs la chronique de leur split cd avec XIMEL. est dispo). Ils sont donc les deux uniques protagonistes du groupe, mais ont été aidés par pas mal de beau monde sur ce cd. En effet, des membres de DUET, ENKI, EZEKIEL ou encore H2OIL ont participé à l'enregistrement. Bref, ça fait envie !

Ce disque est le résultat de 3 sessions d'enregistrement différentes (aout 2004, octobre 2004 et janvier 2005), pour un total de 9 morceaux. Mais le résultat est plutôt homogène, c'est le moins que l'on puisse dire. L'artwork minimaliste pourrait nous faire penser à un groupe punk, mais là on n'y est pas du tout ! "Titan deceit" est un album rock-noise, avec un tempo relativement lent qui nous envoute tout au long des 41 minutes. La voix est utilisée comme véritable instrument, à niveau égal (voir inférieur parfois) par raport aux guitares et batterie, ce qui nous donne un résultat assez inattendu.
Les chansons sont basées essentiellement sur les riffs de guitare, on ne peut passer à coté tant les mélodies abordées sont intéressantes et efficaces. Les chanteurs se succèdent donc difficile de parler de la voix, sinon que pour chaque chanson une ambiance différente la compose (tantôt grave, tantot hurlée, claire, etc...), à part sur "Kraken obscene", piste instrumentale (mis à part des samples de voix). Aussi bizarre que cela puisse paraitre, le début de "my wandering spines" me fait penser à Tahiti80, mais juste le début, car ensuite la voix et l'ambiance proposée n'est plus la même !
Même si au départ c'est un côté "minimaliste" des chansons qui ressort, ne vous fiez pas aux apparences. Toutes les parties sont très travaillées, et l'accouchement de ces 9 titres n'a pas dû être si simple.

Un album assez intéresssant donc, à ne pas mettre entre toutes les mains c'est sûr, car il peut être difficile au départ d'entrer dans la musique proposée, déconcertante à la première écoute, mais qui dégage toute son originalité et sa sensualité par la suite.
photo de Pidji
le 12/05/2005

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019

HASARDandCO

Delicious - Un Monde Parfait
Alternine - 2.0
Chronique

Alternine - 2.0

Le 21/01/2014