Like Edison - Démo

Like Edison - "Démo"
chronique Like Edison - Démo
Empruntant des chemins partiellement paralléles, Like Edison est un groupe combinant Hardcore - Screamo - Noise.
Le groupe qui soufflera bientôt sa première bougie d'existence sort pour fêter cela, une démo de 4 titres afin de promouvoir sa musique sur la scène rochelaise mais aussi, et surtout un peu partout en France. Et bien que les compos méritent l'attention de n'importe quel mélomane fan du genre, il aurait peu être été plus judicieux de faire des économies pour se payer un meilleur son.

Car avant de parler du fond, parlons de l'emballage qui gâche un peu le cadeau. Certaines parties manquent de puissance à cause des guitares qui manquent de profondeur. En principal la "guitare lead" aurait mérité un traitement de faveur. Un tantinet plus tranchante, plus imposante dans la prod' aurait permis un rendu plus "puissant", de même que le chant spontané ne souffrant heureusement d'aucun mauvais traitement, mais également de profondeur. Bien que s'égosillant, la voix semble très poussée et enregistrée dans un hangar. De même pour cette batterie qui mérite un meilleur son que ces cymbales trop présentes et ses toms qui sonnent trop légers pour que l'ambiance soit parfaitement posée. Quant à la basse, elle n'est que très rarement audible (hormis sur Omerta)
Pour résumer le son sans être mauvais aurait permis de rendre quelque chose de très fort pour une démo. Mais voilà c'est une première démo, et comme il fallait bien trouver des reproches, autant s'attaquer au son.

Musicalement, peu de choses à redire. Si les rochelais n'ont rien inventé, ils savent tout de même ce qu'ils font. Le chanteur se brûle les cordes vocales, offrant une prestation qui ne mettra pas tout le monde d'accord, surtout pour ce chant tantôt français (et je vois déjà certaines crêtes retomber) ou dans un anglais assez moyen (je vois certaines méches s'hérisser) comme sur "Mouvement Interieur" ou "Alan Wilson" Watts qui intègre les deux langues. En tout cas les paroles sont quasiment toutes compréhensibles.

Quant aux instruments, ils ne sont bien évidemment pas tenus par des manchots, ce sont donc des prestations qui techniquement n'excellent pas pour le genre, mais qui se contentent d'offrir de très bonnes parties, alternant intensité (qui donc manquent de relief dans le son) et breaks plus reposants.
Certains feront des rapprochements avec Mihai Edrisch ou Botch pour le chant écorché, mais musicalement l'inspiration va puiser discrètement dans le rock des 90's (Fugazi en plus énervé evidemment),et certaines émo- screamo (avec une pensée particulière pour les lillois de Tang).

Like Edison ne sortira jamais d'album de platine, mais pour sa première démo, les compos sont de qualités, la personnalité du quatuor se construit et les prestations live révéleront sans doute la valeur de ce groupe composé de musiciens qui n'en sont pas à leurs premiers méfaits.
photo de Tookie
le 03/06/2008

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements