Lucifungus - Clones

Chronique CD album (33:24)

chronique Lucifungus - Clones

Ne croyez pas que parce qu'il y a une abeille et des alvéoles sur la pochette que le musique de ce duo australien est mielleuse ou sucrée... non, tout au plus collante comme du miel... et puis une fois n'est pas coutume (et les exceptions sont en fait nombreuses) on n'a pas non plus affaire à du bon vieux hard rock'n'roll... Ici on nage en plein doom mais un doom avec une dose d'humour dedans !

 

DD et B-rad sont 2 gars bien polis, semble-t-il et l'intro du disque «  Greetings » consiste sur de la musique lente et lourde à dire bonjour en diverses langues (on note un grand succès pour le français avec bonjour, bonsoir et ça va). Même si on est déjà dans le vif du sujet le premier vrai titre est le lent, grésillant et heurté « Night Of The Living Derek ». Le groupe nous fait ensuite passer pour des paresseux, mais non pas de feignants, des paresseux, des aïs quoi, avec le merveilleux « Sloth », très lent et lourd, l'un voire le meilleur titre de l'album. Le lent et grésillant «  Worldshaker » marque par son chant écorché (peut-être tenu par un invité car un certain Tonebone est indiqué en featuring). « The Dawn Patrol » accélère un peu, on est presque à du mid-tempo. L'instrumental «  Call Of The Cracticus » a une intro claire qui m'a fait penser à « Toxicity » de System Of A Down avant que le tout ne se mue en mid tempo bien heavy. Le lent et bien heavy «  99% Wolf » est doté d'un riff entêtant et la reprise de « SMF » non pas de Twisted Sister mais de leurs amis Slug part d'une manière rapide voire carrément speedé avant de devenir un mid tempo bulldozer. « Respect Your Elders » est une courte outro pesante.

 

Non contents de nous proposer ce superbe album, les 2 aïs partagent avec nous leur généreuse récolte de miel, champignons et autres feuilles, autrement dit ils nous offrent l'album en mp3 ! Une raison toute trouvée pour les amateurs de musique lente et lourde d'activer leur curiosité, et, parions-le de les satisfaire !

 

Clones est disponible en LP pour la version française (Black Farm) en gatefold avec insert couleur en transparent bouteille de coca, vert marbré de noir et test-press, et pour la version australienne (Death Mountain) en noir et test-press.

photo de Papy Cyril
le 21/06/2022

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements