Mānbryne - Heilsweg: O udręce ciała i tułaczce duszy

Chronique CD album (41:24)

chronique Mānbryne - Heilsweg: O udręce ciała i tułaczce duszy

Malgré presque quinze ans d’existence et de nombreuses sorties de qualité (Söngvar elds og óreiðu de Misþyrming, ou Sinnets irrganger de Manii par exemple), Terratur Possessions n'a jamais été mis à l'honneur chez COREandCO. C'est chose réparée aujourd'hui ; le label de Trondheim nous propose de découvrir le premier album des Polonais de Mānbryne, sobrement intitulé Heilsweg: O udręce ciała i tułaczce duszy (Le chemin du salut : du tourment charnel et de l'errance de l'âme). Un premier album mais qui n'est pas synonyme de musiciens inexpérimentés puisqu'on y retrouve des membres de Blaze of Perdition ou Massemord.

 

La production est crue comme il se doit, mais suffisamment claire en restant poussiéreuse, pour mettre en valeur le propos du groupe, à savoir un Black Metal moderne, véloce tout en restant mélodique. La plus grosse surprise de ce disque est la qualité des cinq titres jetés ici en pâture. Pas une seule seconde l'intensité ne faiblit au sein de cette masse noire, dense. Que cela soit au niveau des guitares, du chant (dans la langue de Henryk Sienkiewicz) ou de la batterie, chacun joue comme si sa vie en dépendait et il se dégage de l'ensemble un tel sentiment de puissance et de morgue. Les quelques dissonances que l'on peut (avec parcimonie) entendre ici ou là rappellent avec bonheur l'école française (Blut Aus Nord en tête).

 

Mānbryne n'a inventé ni le riff en trémolo ni le blast beat, mais il en use avec savoir-faire. Les ingrédients sont certes connus, arpèges en son clair (« W pogoni za wiarą »), riff typé Heavy Metal (« Pustka, którą znam »), samples de film pour renforcer les atmosphères angoissantes (en l'occurrence du Septième Sceau d'Ingmar Bergman), mais le résultat est diablement efficace et place le groupe immédiatement au rang des formation sur lesquelles il va falloir compter.

 

Une telle maîtrise du sujet m'a rappelé celle d'Au-Dessus sur End Of Chapter. Atteindre un tel niveau d'aisance à composer des pièces dégageant des tels sentiments de haine et d'assurance en est presque effrayant. Et après tout, n'est-ce pas ce que l'on est en droit d’attendre d'un disque dans de genre ? La Pologne prouve une fois de plus qu'en terme de Black Metal, elle n'a de leçon à recevoir de personne. Heilsweg sera sans aucune hésitation dans mon Top 5 de 2021.

photo de Xuaterc
le 12/05/2021

4 COMMENTAIRES

Seisachtheion

Seisachtheion le 12/05/2021 à 16:22:26

Je parle abondamment ces derniers temps sur fb (perso et BMA) des sorties Terratur Possessions (celui-ci, Misotheist, Syning, Whoredom Rife, Bythos, ...), mais c'est vrai pas encore de kros ! Oubli réparé par toi !

Seisachtheion

Seisachtheion le 12/05/2021 à 16:22:38

#Top2021

Seisachtheion

Seisachtheion le 21/05/2021 à 22:02:30

Un lien pour découvrir le roster de Terratur...
https://terraturpossessions.bandcamp.com/album/terratur-compendium-mmxxi

Xuaterc

Xuaterc le 22/05/2021 à 09:42:56

Un label de haute tenue

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021