Manitu - Raw

Chronique CD album (40:00)

chronique Manitu - Raw

Perdu entre les cds de death poisseux et de post-hardcore depressif, Manitu offre une bouffée d'air durant 40 minutes à votre rédacteur.

Du rock, rien que du rock avec une nana au micro.
...Voilà voilà...


Je suis un peu emmerdé, parce qu'hormis des jeux de mots assez nazes autour de "Manitu", je n'ai pas trouvé grand chose à dire.

Il est cool cet album ! C'est du grand Manitu ! (1)
La chanteuse comme les musiciens sont capables d'alterner entre un rock assez dur et direct (sans être metal, que cela soit clair) ou de se laisser aller à des mélodies plus lentes.
Niveau stylistique, il n'y a rien à dire : le groupe manie tout. (2)

La pièce maîtresse demeure Mannalia s'impose avec sa voix rock aux multiples facettes.
Avec des lignes de chant qui s'incrustent rapidement dans le crâne de l'auditeur, on garde de sacrés souvenirs de la frontwoman...même si certains sont mauvais.
Celle que l'on surnomme "Ma'" nie tout (3) sur le fait qu'elle a tiré la couverture lors du mix. Mais il est logique de retrouver son organe blindé de charisme en avant dans le mix, et ça, on le ressent très rapidement avec toutes ses qualités.
Néanmoins, quelques longueurs traînent ça et là, et bien peu de titres faciles à reprendre (hormis celui d'ouverture) : l'écriture va au-delà des slogans, quitte à laisser cet album orphelin d'hymne / de "tube".

 

Question qualités, l'instrumental en est une sacrée manne itou  ! (4)
Ce rock dur et direct peut également être teinté de punk, de rock à cuir (ou à motard) : bref du rock assez intemporel. Mélodique ou incisif, leur musique est inspirée et finalement s'attache à tant de styles qu'elle est difficilement saisisable ou comparable.
Si chaque morceau est plutôt bien foutu, dans son ensemble l'album a un aspect un peu trop "dense" où, finalement, seuls 2-3 titres se démarquent vraiment ("Figure it out" ou "The edge").

Il y a tout de même une pensée pour Guano Apes, L7 : bref, une scène 90's (une époque ou le rock était finalement moins "machiste" qu'aujourd'hui) qui leur fait honneur...
De beaux noms, pour un mix de styles fédérateurs...voilà qui devrait leur permettre de trouver le public que cet album mérite.


(1) désolé
(2) désolé
(3) désolé
(4) désolé

photo de Tookie
le 15/08/2015

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019
  • Hexis + WOES + Expiation au Puzzle Pub Tours le 2 novembre 2019