Matthieu Rosso Red Quartet - No Monster

Chronique CD album (57:02)

chronique Matthieu Rosso Red Quartet - No Monster

57 minutes et 02 secondes.
Les albums bavards souffrent la plupart du temps de redites, très souvent de redondances et de boursouflures. À se demander comment les grands anciens faisaient pour enquiller doubles albums sur albums concepts avec le vice de le faire deux fois dans l'année.

Les temps changent, en 2015, en vrai, qui (?) dépasse les 20 minutes de circonstances à l'écoute d'un disque, avant de passer à autre chose ?

 

Matthieu Rosso, trentenaire bien sous sa casquette, semble avoir trouvé la voie pour tenir son auditoire en haleine... un subtil mélange de PassionS et quelques références déguisées.

Le titre par titre n'a que peu de sens dans ce type d'exercice. No Monster est un tout.
Clairement, « Pandora 's box » et le terminus « Mass Euphoria » livre des moments absolument irrésistibles !

 

Les complices du méfait sont bien à leur affaire. Si le disque est renseigné comme la pièce d'un guitariste, n'allait surtout pas croire que l'on se trouve en présence d'un artiste onaniste tout concentré sur son manche. L’œuvre est collective, même si les compositions résultent de l'inspiration de Rosso, patron de l'entreprise... mais à l'écoute de ses chefs de projets. Guivarc'h se balade sur toutes les scènes de Montréal à Londres, en passant par Marciac, depuis 25 ans.

 

Sorti en janvier 2015, sur le label Juste Une Trace (Treponem Pal), No Monster étonne par sa démesure contenue et sa virtuosité. Oui le mot est lâché, à bon escient, puisque c'est bien de Jazz dont je vous cause. Un Jazz européen, libre, intéressant et intéressé, ouvert et offert dans tous ses plaisirs.
 

Pas question de faire le malin à se lancer dans un name-dropping abrutissant.
Pour situer l'école new-yorkaise du début des années 80, les cuivres frissonnants de l'Europe de l' Est, et une belle collection de b.o de films ou de séries des années soixante-dix devraient vous donner quelques indications.

Pas plus que ça, tant mieux...

 

photo de Eric D-Toorop
le 09/04/2016

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Gronibard - Gronibard
Ira - The body and the soil