Missing Mile - Skull

Chronique Vinyle 12" (13:48)

chronique Missing Mile - Skull

Connaissiez-vous la Stoner west coast ? Il y a des chances que non. Il s'agit d'une communauté de groupes Stoner/Sludge/Doom et affiliés sévissant dans le grand ouest de la France. Hélas, ce petit site internet perdu dans l'hyperweb se meurt petit à petit en ce moment même, faute de public et de ressources. Allons donc, j'ai l'impression de vous parler des enfants qui meurent de faim au Mali chaque jour, mais faut bien avouer que lorsqu'on se rend sur leur forum, il y a bien longtemps que plus personne n'y poste rien. Pourtant l'idée était louable, et surtout, les Missing mile's en sont à l'origine.

 

Un groupe de Normandie donc, qui a écumé les bars locaux et s'est forgé une expérience qu'ils n'ont pas manqué de fourrer dans cet EP. Ils y arrivent avec brio, délivrant un Stoner rock plus proche de l'asphalte que de l'espace, c'est à dire qu'on sent l'influence de Down, Orange Goblin, clairement assumée par la voix rauque de Doc (chant). Grosses guitares un poil grasses mais sans aller trop vers le fuzz, batterie puissante, basse ronde, une atmosphère oscillant entre fun et quelque chose d'assez plombé. L'artwork de l'album, une tête de mort entourée de roses sur fond de spirale psyché, aurait pu grapiller un peu plus d'originalité, surtout quand on jette un oeil à l'intérieur de la version LP, on y voit un tableau nocturne assez réussi de la part de Clément Moreau.

 

Le groupe a fait le choix intelligent de concentrer dans un "EP" les titres les plus percutants et variés de leur répertoire, et ainsi préférer la qualité à la quantité. Le son et la qualité de l'enregistrement sont aussi assez irréprochable, puissant sans devenir surproduit, on garde un côté naturel. Quand à l'appréciation de l'album, en tant que nouvel artiste arrivé dans une scène stoner rock assez bien remplie aujourd'hui, Missing mile mise (lui aussi) sur LE riff qui envoie, rebondit, marque et reste dans la tête. Cela devient toute une tradition, en somme. Pas de quoi attendre l'originalité donc, le groupe aura privilégié la performance, ce qu'ils auront réussi, et c'est déjà pas mal.

 

Conclusion, un EP performant, bien construit, le groupe déploie un panel d'atmosphères, tout en restant dans un cadre assez strict qu'oblige le genre musical. Pas d'originalité, mais un bon moment rock'n'roll à passer.

 

Achat ou pas achat ? Achat.

photo de Carcinos
le 15/11/2013

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements