S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

nodes of ranvier - "The Years To Come"

nodes of ranvier - "The Years To Come"
chronique Nodes Of Ranvier - The Years To Come
4.75/10 0
Acheter Nodes Of Ranvier The Years To Come sur Amazon

CD album CD album (40:56)

 

Année : 

2005

 

Tracklist :

1. The Renewal
2. Relentless
3. The Dawning Age
4. Dolores
5. The Years To Come
6. Grave
7. Predisposed
8. Glass Half Nothing
9. What Goes Around ...
10. Novocain For No Reason
11. Second Hand Syndrome
12. In Too Deep

 

Label : 

FaceDown Records

 

Lieu d'enregistrement : 

/
C’est fin 2005 que les américains de Nodes of Ranvier nous sont revenus dans les bacs pour la troisième fois par le biais de «The Year To Come» ; signés chez FaceDown Records, attendons nous dont à du bon vieux metalcore comme le label aime a faire connaître.

Après un introduction instrumentale séduisante toute en douceur, c’est sans attente qu’on vous met la tête dedans. Hop trois coup de caisse claire – grosse caisse et c’est parti pour 38 minutes de conformisme musical, puisque tout se ressemble et rien ne se fait remarquer au niveau des instruments, la batterie et la basse se contentent du minimum syndical, tandis que les guitares nous fournissent quand même quelques airs sympathiques. Mais même les structures n’ont rien de folichonnes, on tombe souvent dans le classique schéma du passage mélodique, voix death, riffs thrashy etc. Comble de cet album, la chanson «Grave» qui n’est rien d’autre qu’un slow bien pompeux comme cela faisait longtemps que je n’en avais pas entendu.

Seule caractéristique remarquable: la voix, plus orientée Death Metal qu’auparavant tout en se mélangeant de part et d’autre à d’harmonieux chœurs en chant clair dont le timbre rappel précisément Evergreen Terrace. Les textes portés par cette voix sont très inspirés par la religion; notamment la branche chrétienne, d’ou peut-être cette envie de conservatisme dans la musique.

Bref, malgré un titre qui veut nous parler du futur, c’est plutôt dans le passé que vit Nodes of Ranvier, en nous servant un album tout ce qui est de plus classique, et même si le son est bon, les 40 minutes paraissent bien longuettes. Encore un album qui témoigne du phénomène de saturation et qui passera probablement sous silence.
photo de Biflam
le 20/10/2006

Note des commentateurs : 4/10 (sur 1 votes)

Commentaires

Pidji

Sa note : 4/10

Pidji le 20/10/2006 à 13:56:09

ça ne m'étonne pas ; metalcore quand tu nous tient au strict minimum...

MAT(taw)

MAT(taw) le 21/10/2006 à 11:05:29

ce sont juste des curés passionés de metalcore finalement...

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

New Bomb Turks à Paris le 10 juillet 2017 : 2x2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Infernal Legion - The Spear Of Longinus

Évènements

ALESTORM au Transbordeur à Villeurbanne le 18 octobre 2017IGORRR + PRYAPISME au CCO à Villeurbanne le 16 novembre 2017TEXTURES au CCO à Villeurbanne le 12 novembre 2017WITHIN THE RUINS au Ferrailleur à Nantes le 14 août 2017CROWBAR au ferrailleur à Nantes le 15 août 2017