One starving day - Broken wings lead arms to the sun

One starving day - "Broken wings lead arms to the sun"
chronique One starving day - Broken wings lead arms to the sun
Les ONE STARVING DAY ont enregistré cet album en 2003-2004, mais n'avaient jamais pu le sortir. Ce n'est qu'en 2006 que Planaria a décidé de s'occuper d'eux, et grand bien leur en a pris : il aurait vraiment été dommage de passer à côté de ce groupe au potentiel vraiment intéressant.

Alors, que nous proposent ces Italiens me direz vous. Et bien, pas de punk-rock auquel on est plutôt habitués en ce moment par les groupes venant de la grande botte ! Non, ici, il va falloir aller chercher ailleurs, dans un monde où le post rock règne. En effet, les ONE STARVING DAY jouent à fond sur la musique sans paroles, avec des mélodies impeccables et (parfois) minimalistes comment peuvent parfaitement le faire les GODSPEED YOU! BLACK EMPEROR par exemple. Mais ce n'est pas tout : le groupe ayant parfois envie de tout bouleverser, une voix fait son apparition, pour hurler des bas fonds et remonter à la surface. Ce chant est vraiment très sporadique, mais cela a le mérite de redonner du souffle à ces compos, ce qui fait qu'on ne s'ennuie pas une seconde malgré la longueur des titres (5 chansons pour 47 minutes).

On pense forcément à NEUROSIS, enfin sur "leave" surtout, l'intonation de la voix ainsi que les riffs étant vraiment comparables à ceux des américains. Bon, je l'avoue, c'est également un de mes titres préférés de ce disque. Pour revenir sur un plan plus "global", la musique de ONE STARVING DAY est tout de même relativement calme, plus "post-rock" donc. Le groupe ose même un dernier titre totalement fait de piano (et de quelques effets) durant ses 6 minutes. Pas mal d'instruments différents sont utilisés aux côtés des habituels batterie/basse/guitare, en effet on trouve donc du piano comme je vous l'ai dit, mais aussi des violons, et des machines qui distillent des effets sombres et inquiétants la plupart du temps.

Dans leur coin, les ONE STARVING DAY nous ont concocté un album vraiment intéressant ; pour critiquer je dirais qu'il est dommage que la production ne soit pas suffisamment lourde sur les passages les plus énervés, ce qui aurait donné un contraste encore plus saisissant par rapport aux longues traversées mélodiques et mélancoliques qui ont la part du lion sur cet album.
photo de Pidji
le 20/02/2007

1 COMMENTAIRE

Pidji

Pidji le 22/02/2007 à 14:38:16

Bon une petite précision : en fait le groupe a enregistré cet album en 2002, et a directement signé chez PLANARIA ; mais c'est tout ce qui s'est passé après qui a obligé le label à sortir ce disque qu'en 2006

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Skyforger - Senprüsija
Spina - Spina
Chronique

Spina - Spina

Le 15/01/2017