Paris Violence - Promesses d'Immortalité

Paris Violence - "Promesses d'Immortalité"
chronique Paris Violence - Promesses d'Immortalité

Intro : aucune polémique autour de Flav/PV/Islaka n’est la bienvenue ! La vie de Flav ne m’intéresse pas, je ne suis preneur que de son œuvre, et gardons cette ligne de conduite ; on n'est pas là pour s'emmerder avec des conneries.

 

Par contre, Flav, personne ne t’a dit qu’il y avait trop d’écho sur ta voix ?

Je veux bien que tu trouves des subterfuges pour tes débâcles vocales, seulement ton chant qui part en Bérézina ça a son charme.

 

Et le problème sur ce disque, c’est que le charme est rompu par cette reverb' trop longue et profonde, en plus de dénaturer tes textes toujours très bien écrits (merci le livret épais et bien illustré, pour les comprendre), portés sur le gastro-liquide à fond les ballons ou autre contenant à alcool. Cet effet gâche par dessus tout la musique, car en plus, le chant est un peu trop en avant à mon goût. Et quand le côté shoegaze-dark-post-punk-goth réverbération infinie s’atténue, on reprend du plaisir à écouter ta musique. C’est flagrant pour « Conquêtes et reconquêtes » : de l’excellent Paris Violence dans le texte la musique et l’ambiance, c’est ça que l’on veut entendre.

Et puis ta chanson en mode Renaud, c’est bien coolos, avec une guitare presque liquide et ses arrangements calmes dans une ambiance de cachet effervescent contre la gueule de bois ; y a pas à dire, sur "Eva dans mon sky with glaçons", seule la B.A.R n’est pas au niveau (un peu trop répétitive), tandis que le mauvais accent anglais est voulu, sinon le titre serait "Eva in my sky with ice" ; j’ai bon ?

 

Bon ce disque n’a pas que des mauvais côtés, bien au contraire! Je trouve que tu as gagné en écriture musicale, ou alors tes petits copains de jeu du moment on influencé les finitions et les arrangements ; j’ai toujours bon ?

Pour les gens qui ne connaissent pas la musique de Flav, c’est un cadavre exquis de oï, de wave ; avec sur cet album un gros paquet de dark-wave pour l’ambiance et les samples et de comptoir fantasque pour l’imagerie urbain-bar-caniveau. Cela dit; il reste encore des guitares bien punk et la boîte à rythme habituelle ; par contre les lignes de basse sont moins audibles.

 

Achat ou pas achat : Comme Flav a tendance à faire disparaître (et c’est son droit, il dispose de sa musique de la façon qu’il veut) les liens directs pour faire jouer son droit à la copie privée sans avoir à encoder son disque perso, si tu veux VRAIMENT l’écouter, alors achat.

photo de Sepulturastaman
le 22/11/2016

8 COMMENTAIRES

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 22/11/2016 à 12:26:16

"Intro : aucune polémique autour de Flav/PV/Islaka n’est la bienvenue ! La vie de Flav ne m’intéresse pas, je ne suis preneur que de son œuvre, et gardons cette ligne de conduite ; on n'est pas là pour s'emmerder avec des conneries."

Ben si c'est important...

Eric D-Toorop

Eric D-Toorop le 22/11/2016 à 12:58:16

surtout que c'est la même genre d'intro pour chaque album chroniqué.

Eric D-Toorop

Eric D-Toorop le 22/11/2016 à 12:58:42

une interview, ce serait bien, non ?

pidji

pidji le 22/11/2016 à 14:23:19

Pas faux, une interview pourrait être cool Sep'

SNAKE

SNAKE le 23/11/2016 à 17:25:41

T'as raison on s'en tape complètement que flav soit un gros faf de merde.

Xuaterc

Xuaterc le 23/11/2016 à 17:49:20

Quelqu'un peut-il m'éclairer s'il vous plait?

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 23/11/2016 à 18:16:27

Snake is back !!!!!!!

@Xuxu :Sur qui ? Snake ? François Fillon ? Mère Theresa ?

Xuaterc

Xuaterc le 23/11/2016 à 19:01:36

Sur Stéphane Bern et Lorànt Deutsch.

Sepult m'a rencardé, c'est bon...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements