P.O.S - Never Better

Chronique CD album (55:38)

chronique P.O.S - Never Better
Une fois n’est pas coutume, et aujourd’hui sur Core & Co, c’est de hip-hop que nous allons parler, exercice pas aussi simple qu’il n’y parait quand on est habitué a parler de "blast beat", "beatdown" et autres "mosh parts" !

Mais le hip hop peut finalement avoir beaucoup de liens avec le monde du rock, preuve en est avec cet album « Never Better » de P.O.S.

P.O.S (pour "Pissed Of Stef") a grandi en écoutant Minor Threat, At the Drive-In, Refused, ou encore Kid Dynamite, et devient batteur, chanteur ou guitariste dans plusieurs petits groupes de Hardcore. Puis Stefon découvre le Hip-Hop et s’y consacre pleinement, produit ses beats et se met à l’écriture. Son premier album «Ipecac Neat » sort en 2003, le second «Audition» voit le jour en 2006, et 3 ans plus tard il revient avec ce «Never Better» qualifié par une majorité «d’album incontournable de l’année».

Les instrumentales ne mentent pas sur son passé, ni les titres d’ailleurs, il suffit d’écouter «Drumroll», «Graves», ou encore «Terrorish» pour se rendre compte du penchant qu’à P.O.S pour le rock gras et les bons riffs de basse un peu crades, et le mélange est très plaisant.

Les beats s’enchainent et ne se ressemblent pas, on a de tout, du beat classique aux boucles plus complexes et psychés, de la mélodie calme et du brutal ou du beat bien entrainant. Le grain de la batterie semble vraiment bien travaillé, et on peut même avoir l’impression qu’un groupe joue derrière lui tellement le son semble naturel, surtout la batterie au son vraiment « vivant », ce qui se fait assez rare dans des productions hip-hop je dois dire.

P.O.S joue la carte de l’authenticité, avec son monde bien à lui, son flow très versatile, qui fait penser tantôt à du Sage Francis, tantôt à du Madvillain. Même les titres qui paraissent à consonnance plus commerciales sont bougrement efficaces ! Comme « Goodbye » avec son refrain chanté entêtant et son beat au Groove bien chaleureux. Soul, Punk, Rock, Funk, cet album joue sur tous les terrains d’influences que l’on peut trouver dans le hip-hop, des plus basiques aux plus expérimentaux, avec un MC aux qualités de diction irréprochables.

Un coup de cœur pour cet album prenant, qui saura plaire aux initiés et amateurs de nouveaux horizons musicaux. Un périple à travers moultes émotions que nous offre ici ce Stefon Alexender himself. Et jetez un œil à l’Artwork somptueux, pas loin non plus de nos chartes graphiques habituelles !
photo de Biflam
le 09/05/2009

4 COMMENTAIRES

Pidji

Pidji le 09/05/2009 à 13:33:57

Je suis loin d'être un fan de hip-hop mais cet album là est vraiment excellent, bon coup de coeur pour moi aussi !

Jyb

Jyb le 12/05/2009 à 16:43:31

Une bonne surprise que cet album. L'instrumentation "live" apporte un gros plus. Néanmoins on navigue entre des très bons morceaux (Purexed, Drumroll, The Brave And The Snake) et d'autres carrément plus anecdotiques (Goddbye, Out Of Category)

(Ha, un qui va plaire à sam : KOCUB, ça sonne bien pour un groupe)

Sam

Sam le 16/07/2009 à 07:07:50

hahaha oui KOCUB ça le fait carrément! EGORO

Sam

Sam le 16/07/2009 à 07:10:22

ha et j'en oublie l'essentiel, album vraiment très cool. Pur peu que j'écoute de hip hop, à ranger àcôté de mon (désormais vieux) "the return of the DJ - Allstar album"... KADYC

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019
  • Tournée Sunnatra + Yatra 2019