Preacher And Bear - The storm has come

Chronique CD album (35:00)

chronique Preacher And Bear - The storm has come

Petite perle dégoté par le plus grand des hasards, je vous présente avec un plaisir non dissimulé, ce beau duo que forment Elin Piel and Fredrik Petterson originaires de Gothenburg, Suède, et ce The storm has has come s’avère être leur seconde offrande à notre monde de rustres narcissiques.

 

Mais nos deux suédois nous offrent une musique puissante, et non pas par le débit de watts qui sort de leur supermegaproduction,  mais simplement par la radieuse énergie qui se dégage de leur besogne… Pourtant plutôt simplement composé à première vue (duo accompagné ponctuellement d’un batteur ; le Banjo pour les parties festives et la guitare pour les moments graves), c’est selon cette recette que semble cuisiner Fredrik, par qui j’ai pu apprécier un instrument rarement médiatisé mais que j’ai vraiment apprécié dans cette configuration, longuement traumatisé par ce « Little Cowboy » qui sévit dans toutes les mauvaises soirées de la fête à la saucisse, j’ai pu constater que le Banjo peut se rêveler de très bonne compagnie !

 

Les sonorités de leur savant mélange de country et de musique folk moderne sur laquelle est posée la divine voix d’Elin offrent des morceaux très colorés, intimistes et tout à fait radieux. Naviguant du désespoir le plus pesant à la joie intense la plus frivole, le duo établit un très beau tableau des diverses sensations provoquées par les complexités des relations humaines, dans une manne toujours garnie de sonorités délassantes et franches.

 

Dans cet écrin aux dix beautés sonores, vous ne verrez que pureté perpétuelle, peu importe le titre choisi, si différents peuvent ils être.  Et cette pureté portée dans la voix d’Elin, digne héritière d’une PJ Harvey, et magnifiée par l’inspiration de Fredrik dirigeant la guitare et le banjo de main de maître, vous touchera votre corde sensible. Cette simplicité, cette candeur et cette fragilité dans la voix vous apporteront je l’espère, le même enchantement que j’ai pu ressentir à l’écoute de ce magnifique album. La tempête est arrivée, laissez vous donc chavirer...

photo de Biflam
le 28/09/2013

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements