Radius System - Escape / Restart

Radius System - "Escape / Restart"
chronique Radius System - Escape / Restart
Radius System a mis en ligne gratuitement depuis mai dernier son quatrième album. Ce projet dont les contours musicaux sont parfois difficiles à établir, intégrant des éléments électro avec une sorte de rock à la fois lourd et ambiant mais conservant des aspects incisifs, s’avère tout simplement de plus en plus complet à chaque témoignage discographique.
Avec Escape/Restart, une donnée nouvelle vient s'intégrer à l'ambiance dégagée par la musique : le visuel. Si les performances vidéo sont l'aboutissement en live, la démarche de l'image fixe pour un album semble être une alternative. C'est ainsi qu'un visuel par chanson s'ajoute au téléchargement de ce Escape/Restart.
Il faut avouer que le résultat n'est pas toujours compréhensible. L’association de deux arts différents appelant d'autres sens d'interprétations et d'émotions n'est pas des plus simples. Mais le défi à relever peut être intéressant et chaque auditeur en conclura ce qu'il voudra. L'important reste la musique, malgré cette indissociabilité visuelle dont semble vouloir rappeler les porteurs de ce projet. On peut donc s'y pencher plus sérieusement.

Alors que le son des albums précédents laissait quelque peu à désirer, un véritable effort a été fourni pour offrir un résultat de qualité. Les instruments prennent une nouvelle ampleur et englobent plus efficacement leur environnement. Ainsi chaque cassure, accélération ou au contraire break prend une dimension plus forte.
Les introductions sont également un point très travaillé qui permet de monter et créer des compositions construites et de qualité. Le meilleur exemple est sans doute "Mental Guides", titre dont l'organisation et le déroulement paraît limpide et simplement logique, de même pour la progression de « Monochrome ». L'évolution du groupe n'est cependant pas technique, afin de créer cet aspect ambiant, la batterie se noie souvent derrière un flot de cymbales associée à une guitare planante.

La construction est souvent la même. Une introduction calme (hormis "Into orbit" qui, par ailleurs est instrumental), intégrant des éléments électroniques assez discrètement, suivie d'une progression aboutissant par des effets ambiants portés par une voix dont l'intensité et donc la force "émotive" est assez forte. Appréhender cette musique à tête reposée pour en comprendre les avancées et mieux profiter de ses qualités s'avère primordial. On profite ainsi de "Impulsion Pt 2" porté par des sons, une mélodie et une voix dont l'association est parfaite. Si la formation est quelque peu attendue, elle n'en est pas moins efficace. Les montées et retombées sont toujours portées ou amorties par une lente progression instrumentale et vocale.
Le clavier est toujours présent plus ou moins discrètement, lançant "Monochrome", il reste quelque peu en retrait durant les autres morceaux où il apparaît sous des visages différents. Quant au chant, il conserve sa personnalité, alliant les susurrements, le parlé/chanté avec les poussées plus intenses sans jamais tomber dans des cris inappropriés à l’ambiance.

On ne trouvera pas de refrains entraînants, les mélodies sont certes importantes mais ne sont pas là pour rester en tête, Radius System offre un ensemble, une œuvre de 46 minutes où chaque titre semble compléter le précédent en découvrant un nouvel aspect de sa personnalité à chaque morceau.
A la fin de chaque titre, notamment l’excellent Monochrome dont la conclusion est tout simplement superbe, on s’attend avec impatience que s’enchaîne le suivant, pour que finalement « Not coming back » nous pousse à relancer la lecture de ce Escape/Restart pour mieux l’appréhender. Radius System ajoute une solide corde à son arc dont on peut profiter librement ici . Un très bon album tout simplement, qui pourrait voir une sortie dvd en 2009 associant ainsi des images animées. Un concept qui espérons le, verra le jour pour nos yeux et nos oreilles.
photo de Tookie
le 26/06/2008

1 COMMENTAIRE

Sam

Sam le 26/06/2008 à 22:49:27

très belle surprise pour moi, album très fournit mais sans remplissage superflut. Beau travail.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BRUTUS au Point Ephémère à Paris le 29 avril 2019
  • Daughters au Point Éphémère à Paris le 10 avril 2019
  • LIONS METAL FEST le 1er juin 2019 à Montagny (69) avec VADER, BENIGHTED,...