Rose Tattoo - Outlaws

Chronique CD album (62:00)

chronique Rose Tattoo - Outlaws

Rose Tattoo est un géant du hard rock australien, n'importe qui un tant soit peu intéressé par le Hard rock ou le metal connaît ce nom... le gang d'Angry Anderson n'a pas sorti d'album (studio) depuis 13 ans et Blood Brothers et a de fait perdu durant ce laps de temps des Brothers : Mick Cocks, Ian Rilen et Lobby Loyde... C'est un groupe presque tout neuf qui arrive avec ce disque qui sur le fond l'est beaucoup moins. Seul Dai Pritchard le slide-guitariste avait déjà enregistré avec le groupe d'Angry auparavant. On retrouve l'ancien bassiste d'AC/DC Mark Evans, Jackie Barnes, le fils de Chris Jimmy Barnes (Cold Chisel et immense carrière solo) à la batterie et Bob Spencer à l'autre guitare mais également ingé-son.

 

Outlaws est une relecture du premier album du groupe, éponyme ou nommé Rock'n'roll Outlaw par chez nous en Europe... ici proposé accompagné de relectures de bonus d'époque :«  Snow Queen » étant la face B du premier 7'' du groupe Bad boy for love (que l'on retrouve ici), « Rosetta » a été écrit(e) en 1975 et « Sweet Love (Rock N Roll) » est de la même époque. La liste des morceaux par contre est complètement chamboulée, mais pourquoi pas...

 

« One Of The Boys » lance donc le disque, c'est puissant titre de rock'n'roll assez rapide... L'un des « nouveaux titres » suit, c'est le dynamique et sautillant « Sweet Love (Rock N Roll) », l'ultra nerveux « Tramp », nous en met une de trempe ! La deuxième « nouveauté » arrive déjà avec « Snow Queen », assez lent, enjoué mais efficace. « Rock 'N' Roll Outlaw » est l'un des grands classiques du groupe (repris par exemple par Nashville Pussy), ici on a une version bien plus longue que l'originelle avec un passage tout en ambiance, pas forcément mieux juste différente. Ce tube est suivi par un autre titre énorme, le heavy blues « Butcher And Fast Eddy » et ses plus de 7 minutes, tendues, poignantes, lourdes et sombres, une merveille ce morceaux ! Pour se remettre deux petites bombes courtes et rapides avec « Remedy » et « TV » (on est même au speedé ici). « Stuck On You » est une sorte de ballade tranquille et enjouée. « Astra Wally » est un autres des grands classiques du groupe, c'est un titre speedé et pêchu, un prototype de hard rock teigneux... Après la vitesse, le groupe repasse à du lent et tendu avec «  Bad Boy For Love ». Que dire de « Nice Boys » ? Classique ultime du groupe ! Morceau repris à de multiples reprises, on pense notamment à Guns'N Roses par exemple.... à l'instar de « Rock 'N' Roll Outlaw » la version proposée ici est plus longue avec un partie hommage aux standards des 50's « Lucille », « Be bop Lula », « Heartbreak hotel »... peut-être même un poil trop allongée... « Rosetta » (la dernière nouveauté) qui referme le disque est une ballade un peu bluesy...

 

Le son est évidemment plus gros que sur la version originale mais malgré les années la hargne est toujours là, le chant d'Angry est à la fois plus maîtrisé, une évidence, mais aussi probablement plus puissant juste moins éraillé mais j'ai l'impression qu'on y gagne au change.

 

Outlaws est un formidable moyen de découvrir ou redécouvrir ce groupe et son premier album, en espérant que ce n'est qu'un délicieux amuse-gueule et que l'attente pour un nouvel album studio sera brève.

 

Outlaws est disponible en CD digipak et double vinyle (noir, rouge ou argenté).

photo de Papy Cyril
le 22/05/2020

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements