Run Of Lava - Corrosion

Run Of Lava - "Corrosion"
chronique Run Of Lava - Corrosion

Ces musiciens là viennent de Besançon et ont quelques années d’expérience dans le ventre, alors voyons ce qu’il en est de leur nouvelle formation Run Of Lava

 

Ça démarre sans fioriture, avec une sorte de mix de hardcore old school et de punk-core. C’est plutôt plaisant et ça fait taper du pied. Le titre suivant, "Corrosion", visite un autre registre, et le premier riff a la même dynamique que l’album Chaos A.D. de qui vous savez, et au fur et à mesure que défilent ces 4 titres on passe tour à tour à des riffs plus crust, metal, thrash, grind, death (pour la voix entre-autre). On entend aussi un peu de Entombed. Selon la bio il y a aussi du stoner, mais le terme est à user avec modération quand-même, quant au doom il faudra repasser, parce que contrairement à ce que dit la bio, j’ai beau chercher, j’ai toujours pas trouvé...

 

Techniquement ça tient plutôt bien la route, même si parfois la dynamique fluctue un peu… Donc faites gaffe au prochain disque les gars. La prod est sérieuse, le son des guitares est ma foi plutôt bien maitrisé. Et même si pour moi le kick n’a aucune profondeur, ça lui confère un aspect assez agressif, surtout sur les accents punk. Pas mal. Par contre soyez gentils, laissez un peu de place au bassiste. Mais bon ça fait partie du genre, comme d’ailleurs l’aspect global du mix, ça sonne fin année 80 début 90. La voix quant à elle ne s’intègre pas toujours de manière équitable dans le mix. Mais rien de grave. Les parties plus mélodiques de la voix sont en majeur partie du temps bien maitrisées, et de ce côté la diversité est vraiment surprenante.

Mais c’est cette même diversité dans les compositions, qui aurait pu être un sérieux atout, qui en devient du coup un peu superflue. Par moment on a plus l’impression d’entendre un groupe qui s’amuse à reprendre les plus gros gimmicks des 15 dernières années en les compilant en 17 minutes. Moi ça me rappelle plein de trucs que j’écoutais étant gamin. C’est marrant au début, mais au bout du compte ça n’a plus vraiment d’intérêt.

En tout cas ils ont l’air de faire ça avec entrain et enthousiasme, et ça s’entend. C’est même communicatif.

Malgré tout j’ai peur qu’à force de vouloir jouer dans tous les registres ils ne s’égarent un peu trop, et l’auditeur avec. La sortie d’un album est prévu ces jours-ci visiblement, et donc je me demande à quoi pourrait bien ressembler un format long-play de Run Of Lava avec autant de disparité? Je serais bien curieux d'entendre ça tiens…

photo de Sam
le 15/09/2007

2 COMMENTAIRES

(((viking jazz)))

(((viking jazz))) le 17/09/2007 à 20:28:53

holala pour une fois que je peux la faire avant Sepult': tHrash avec deux "H" ^^

sepulturastaman

sepulturastaman le 21/09/2007 à 23:58:09

Mince pas assez rapide sur ce coup là. Ca m' apprendra à pas trainer dans le coin plus souvent.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019