Sarah Neufeld - Hero brother

Chronique CD album (43:24)

chronique Sarah Neufeld - Hero brother

Issue d'Arcade Fire et Bell Orchestre, ayant participé aux disques de Luyas, Esmerine ou Little Scream, Sarah Neufeld, violoniste et compositrice, peut s'appuyer sur ce parcours fourni pour sortir son premier album solo, Hero brother.

 

Entièrement joué au violon, à l'exception de deux titres où Nils Frahm intervient au piano et à l'harmonium, ledit album impose plusieurs écoutes pour se laisser apprivoiser tant la démarche est singulière. Passé cette étape, il livre ses richesses, entre rythme discret mais marqué ("Hero brother") et climats variés, qui peuvent faire dans la quiétude ("Dirt" puis "You are the field" qui menace cependant d'imploser mais ne passera pas à l'acte), pour ensuite mêler cette sérénité apparente à des penchants bien plus troublés (la fin de "Breathing black ground").

 

C'est agréable à l'écoute, la Canadienne fait preuve de talent, prend des chemins de traverse qui vont plus loin que ceux récemment empruntés par Arcade Fire sur son petit dernier, l'excellent The Reflektor, et le contenu a pour mérite, également, de dépayser légèrement. Sa tourmente communicative ("Wrong through") lui donne du coffre et du caractère, et on se réjouit que Neufeld opte pour le non-conventionnel. Tout juste manque t-il à l'opus des voix qui, même éparses ,auraient brisé le tout-instru systématique et accentué l'effet due à une formule originale et aux ambiances qu'elle génère ici adroitement. Mais qui, construites au recours d'un seul et unique violon, trouvent aussi rapidement leurs limites et peuvent engendrer la lassitude.

photo de Refuse to keep silent
le 04/01/2014

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021