S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

sinking ships - "Disconnecting"

sinking ships - "Disconnecting"
chronique Sinking Ships - Disconnecting
8/10 0
Acheter Sinking Ships Disconnecting sur Amazon

CD album CD album (29:23)

 

Année : 

2006

 

Tracklist :

1. Give Up
2. Auburn
3. The Next Time I Go
4. The Days You've Come To Fear
5. Ghost Story
6. Deadlocked
7. Shadows
8. Ruin
9. Target Practice
10. Cheated
11. Comfort
12. Wait

 

Label : 

Revelations Records

 

Lieu d'enregistrement : 

/
Dans le même style :
Envy - A Dead sinking story
Hébergés par la grosse maison du hardcore qu’est Revelation Records de par son lot de groupe emblématique qu’elle gère, Sinking Ships, quatuor de provenance de Seattle plutôt jeune mais productif, puisque malgré a peine deux ans d’existence en sont déjà à trois Eps et nous présente cette année leur premier enregistrement longue durée intitulé « Disconnecting » plein de promesses.

Sinking Ships est un groupe de Hardcore avec un grand H, pas de métal à l’horizon ni de punk, non ici on retrouve tout ce qui fait le charme du genre le plus pur : voix entre le parler et le crier, la mélancolie et la colère, accompagnée ponctuellement de choeurs, batterie assez simpliste mais pour le moins efficace, et guitares qui vous délivrent ces riffs fascinants bourrés de nuances, qui ont la particularité de garder ce coté mélodique sans trop l’être, mais surtout de compléter l’énergie propagée par la partie percussion.

Dès les premiers instants il est assez simple de reconnaître avec qui Sinking Ships à des affinités, et l’ont peut citer Shai Hulud ou encore Bane, deux groupes qui sont d’ailleurs logés à la même enseigne ! Le tout sonne véritablement bien, même si l’originalité n’est sûrement pas le point fort du combo, les 12 titres sont remplis d’émotions, les tempos sont changeants, les passages survoltés font places à quelques breaks ou la batterie se fait volatile pour repartir ensuite de plus belle sur des parties dites two step qui sont reconnaissables par le fait que les mouvements de votre tête se calle sur les coup de grosse caisse.

Un album qui transpire la sincérité, qui n’est sans doute pas incontournable, mais n’en est pas moins un très bon album du genre, et ce n’est pas le mixe très propre qui viendra entacher cette impression ! Seul petite frustration de ne pas être bilingue pour pouvoir profiter pleinement du discours qui parait convaincant rien que par les intonations.
photo de Biflam
le 18/11/2006

Commentaires

Pidji

Pidji le 18/11/2006 à 18:50:53

Faudrait que j'y jette une oreille à cet album

korbendallas

korbendallas le 07/09/2017 à 16:06:48

Une sacrée claque ce groupe ... et toute la clique qui va avec ... Betrayed, The First Step, On ... Je suis passé à côté quand c'est sorti, du coup je rattrape le retard, et il y a du taf même s'ils ont tous splittés depuis !

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

Interceptor Fest 2017 : 2 pass à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

In Human Form - Opening of the Eye by the Death of the I

Évènements

ALESTORM au Transbordeur à Villeurbanne le 18 octobre 2017IGORRR + PRYAPISME au CCO à Villeurbanne le 16 novembre 2017TEXTURES au CCO à Villeurbanne le 12 novembre 2017SATYRICON + SUICIDAL ANGELS + FIGHT THE FIGHT à La Barakason à Rezé le 1er octobre 2017The Texas Chainsaw Dust Lovers + Watertank au Ferrailleur à Nantes le 21 octobre 2017