Sna-Fu - Tonnerre Binaire

Sna-Fu - "Tonnerre Binaire"
chronique Sna-Fu - Tonnerre Binaire
Ohhhh Yeahhhh !!! Rock'n'roll Baby !!! Voilà les meilleurs mots pour résumer ce premier album des Parisiens de Sna Fu. Car "Tonnerre Binaire" est un pur brûlot de rock'n'roll hardcore furieux et plein d'énergie qui va éclater dans vos oreilles, dans la droite lignée de leur premier EP datant de 2004. S'attribuant le second nom de Grand Désordre Orchestre, le combo confirme ce nom et prouve qu'il le mérite bien.

Dés le premier titre "Transcending Reality", le ton est donné. On aura droit à un hardcore'n'roll dans la lignée de The Refused ou Jr Ewing, avec de bonnes pointes d'Hardcore chaotique à la Minus ou Breach, sans oublier des accolades Rock/screamo à la Everytime I Die. Et même si les influences sont parfois évidentes, il est impossible de nier que le groupe à une personnalité propre. Nettement plus barge et frappé que la plupart des groupes précités, les Parisiens offrent un album complètement psycho(pathe) avec des morceaux débridés, énergiques comme on en a rarement entendu et surtout, qui ne se ressemblent pas. Le groupe a vraiment su se forger un style, un mélange équilibré entre hardcore, rock'n'roll et punk, et la sauce prend, sans un seul grumeau.

Portées par un duo basse/batterie à toute épreuve, alternant roulement, double et autres mouvements R'n'R, et une guitare qui s'en donne à cœur joie, alternant passages hardcore, punk ou soli de rockabilly enflammés ("Cinnamon"). Le chanteur quant à lui apporte toute la folie au groupe grâce à un instrument vocal impressionnant vu la hauteur des cris.
Un brin plus pop que l'EP, certains titres disposent de refrains très accrocheurs ("Dorian" en est un parfait exemple ou "Stone Of Hawaï"), d'autres titres sont complètement déjantés et purement irrésistibles, comme le rapide et joyeux "Robotoy", morceau propulsé à la vitesse de la lumière. Et on notera de rares interludes permettant de souffler un peu, comme sur la fin de "Cinnamon" ou le morceau "And".

Sans se prendre la tête, Sna Fu livre là un album anti prise de tête. L'énergie et la bonne humeur sont au rendez vous, la qualité aussi. Le groupe propose douze morceaux qui s'enchaînent sans faiblir et sans jamais ennuyer l'auditeur. A voir en live, sans hésiter !!!
photo de DreamBrother
le 10/09/2007

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019