Sparta - Porcelain

Chronique CD album (???)

chronique Sparta - Porcelain
Finalement la mort de ce merveilleux groupe qu´était At the drive-in n´aurait-il pas été un mal pour un bien ? C´est la question qu´on peut très légitimement se poser en suivant de très près les deux formations qui sont issus du défunt combo. Des deux, Sparta est certainement le plus discret ; et de part son côté moins alambiqué que The Mars Volta, et de part sa moindre présence dans les médias (malgré leur signature chez le tout-puissant Geffen). Il n´en reste pas moins que ce groupe mérite tout autant notre attention que son « grand frère ».

Définitivement rock ! ! Voilà ce qui caractérise Sparta. Nos quatre garçons savent où ils vont et le chemin est droit ; l´ensemble de Porcelain est tout ce qu´il y a de plus cohérent et homogène. Le style est là, on sent une osmose musicale presque palpable à travers ces 14 titres empreints d´émotion, de mélancolie, il n´est pas question de rage ni de haine ici... La présence du violon n´est pas accessoire du tout dans ce LP tant on sent l´importance que revêt cet instrument dans la majorité des titres, il renforce bien l´humeur des titres et plus qu´un apport il se révèle être un liant nécessaire pour faire prendre la sauce. La voix (qui me fait assez penser au mec de time in malta ou quelques fois à Jonah Matranga), forcée ou chantée très proprement, se pose bien dans cet univers rock aux accents : tantôt tristounets avec des balades dignes des meilleurs groupes alternatifs, tantôt énervés bicoz passages plus musclés avec une gratte plus incisive et rythmique légèrement plus appuyée. Que dire de plus, à part peut-être que Porcelain renferme un bon nombre de tubes en puissance que, perso, je préfèrerais entendre à la radio aux merdes de balades à trois accords avec des « find a reason for me » de mes coui**es...

Désolé je m´emporte mais mon désarroi et mon incompréhension face au système radiophonique tendent à l´emporter sur ma joie d´écouter Porcelain en ce moment même. Je voudrais tout de même terminer en disant que le fait qu´Andy Wallace ait mixé cette galette y est certainement pour quelque chose dans sa qualité quand on connaît ses qualités (heu... je parle pas de limp bizkit là hein...).
photo de Mat(taw)
le 26/12/2004

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements