Stasis - Demo 2014

Chronique K7

chronique Stasis - Demo 2014

Tee-shirts noirs, ou avec le logo rouge de Nausea, quand on est une fille, crêtes pouilleuses, tatouages black & grey, mentons mal rasés, ou jambes poilues (une simple supposition), quand on est une fille, les Italiens de Stasis ne trompent pas sur la marchandise niveau look.

 

On est bien dans la magnifique dimension du crustpunk.

 

De celle qui fait peur à la voisine des copains, dans l'ascenseur, malgré le sourire et un « bonsoir madame » emprunt du respect dû aux anciens. Histoire vécue, pour ma part, quelque fois. Sûrement à cause des jambes poilues d'ailleurs.

J'aime.

Sur la forme, no problemo, les Bolonais de Stasis ne sont donc pas un produit made in H&M.

 

Mais sur la fond (comme le dirait Patrice), qu'en est-il ?

Car on n'est jamais trop prudent.

 

Il suffira de 4 secondes (et d'un signe, éventuellement, un matin), pas plus, pour se dire : In Croute We Prout.

Un peu bordéliques, tout de même, les Italiens bourrinent tous azimuts, coincés entre un D-Beat de deatheux, un son de crachouilleux, des solos de Thrashous et les vocaux de Laura. Charmante Laura, oui, mais après un pot de miel cul sec et peut-être un bain, aussi.

Un bon gros brou-haha qui ne fait pas rire, donc.

 

Les cinq titres de cette Demo suffisent amplement pour se rendre compte des capacités de Stasis. Un potentiel pétri de perniciosité, de mauvaise bière et de bonne humeur.

Oui car le Crust, comme le gras, c'est la vie quoi !

photo de Crom-Cruach
le 04/08/2015

1 COMMENTAIRE

cglaume

cglaume le 04/08/2015 à 07:06:23

Il suffira de la répétition de "quand on est une fille", un ma-tin-in-in-in-iiiiiiiiiiin, pour semer le dou-teuh: bégaiement ou effet de style ?

Il est comme ça Jean-Jacques, il doute :)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Eye Flys - Context
Anthrax - State of Euphoria