The Blackout - Hope

Chronique CD album (40.42)

chronique The Blackout - Hope

Groupe gallois, The Blackout se situe dans l'axe Lostprophets/Limp Bizkit, et perpétue un néo essoufflé, qui ne fait guère plus effet. Si ses qualités lui ont valu des scènes prestigieuses, force est de reconnaître que le créneau apporte peu ou prou de nouveautés, l'album en présence en étant l'exemple même.

 

On y oscille entre énergie braillée mâtinée de mélodies pop ("Never by your side"), et trame classiquement néo sur "Ambition is critical", puis des riffs costauds animent ensuite le tout aussi prévisible "Higher & higher". Bien entendu, The Blackout injecte de l'electro et imite en cela ce qui se fait chez les autres depuis un temps conséquent, et on tombe ensuite sur un morceau plus atmosphérique, "Hope (scream it out loud)", avant que la pop néo de "This is our time" ne complète le tableau.

 

Tout y est, comme on dit, et on a ensuite droit à une pop-rock mélancolique ("The last goodbye") qui ne motive que très moyennement quant à la poursuite de l'écoute. L'opus plaira, évidemment, aux amateurs du genre, mais il ne fait que réitérer sans génie et tirer les ficelles, bien usées, du néo. "No more wanting", entièrement dédié au style, confirme le constat et à aucun moment, en dépit des efforts de The Blackout pour varier les atours, on ne s'extirpe de la masse, déjà encombrée.

 

Certes, des riffs puissants se font entendre sur "The devil inside", mais c'est là le seul motif de "satisfaction" d'un disque  qui risque malgré tout de récolter son lot d'admirateurs, malgré une fin elle aussi convenue, sur le rythmé "The storm". Eprouvé, le néo-métal a tout intérêt à étayer son propos et The Blackout gagnerait par cete démarche en crédibilité.

 

Pour l'heure, il imite et reproduit, sans oser, et n'intéressera donc que ceux qui n'y voient que du feu.

photo de Refuse to keep silent
le 11/08/2011

2 COMMENTAIRES

(The) Aurelio

(The) Aurelio le 12/08/2011 à 13:26:44

et une autre grosse daube de concours. Pas mieux que la chro, tout est dit. Et bien dit.

Petit nain des Iles

Petit nain des Iles le 13/08/2011 à 22:01:22

Une belle bouse ce qui est dommage puisque le premier album était plutôt pas mal et le deuxième pouvait passer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019