The Evpatoria Report - Maar

Chronique CD album (61 minutes)

chronique The Evpatoria Report - Maar
Trois ans après un premier opus impressionnant dont le post-rock intense n'a laissé personne de marbre, les Suisses de The Evpatoria Report reviennent avec "Maar" leur nouvel album. Un brin plus court que le précédent, ce nouvel opus n'en est pas moins riche.

A l'instar d'un groupe comme Godspeed You! Black Emperor, les membres de The Evpatoria Report savent transformer la recette aussi simple qu'est "calme-explosion-calme-explosion " en une pépite d'or musicale. Que ce soit du début à la fin de l'album, la recette est quasiment toujours la même, le groupe tissant progressivement une toile pour ses montées en puissances. Toile où s'invitent guitares, cordes, mais aussi samples tirés de films, instruments acoustiques… tous ces éléments se réunissant dans un crescendo instrumental menant à chaque fois à un final grandiose et intensément riche. Ces Suisses savent tirer toute la magie et l'émotion de ce style pour créer des morceaux tout simplement beaux. On ne peut que rester admiratif devant un tel travail musical, que ce soit sur l'usage des guitares à la fois claires et noisy, de cette façon qu'à le groupe d'instaurer le bruit comme instrument à part, tout comme la finesse de compositions démontrée durant les passages orchestraux jamais pompeux.

Réunissant tout ce que le post-rock atmosphérique a fait de mieux ces dernières années, la musique de The Evpatoria Report a cette facilité à mettre l'auditeur dans un foutu spleen à chaque écoute. Chaque titre sonne comme la bande son de votre vie, rappelant indéniablement un moment, un passage de cette dernière. C'est comme si cette musique vous avait toujours suivi et accompagné tellement elle parait naturelle et intense.
On se fait happer par les mélancoliques mouvements de cordes, les montées de guitares nous font naviguer d'un coin à un autre de notre vie, de nos émotions, tandis que les explosions sonores savamment dosées nous expédient la tête dans les étoiles et dans nos rêves.

En distillant une musique intense et émotive, loin des structures complexes, The Evpatoria Report réussit une nouvelle fois à nous émerveiller et à nous émouvoir. Ces orfèvres façonnent une musique poignante qui coule dans nos veines, qu'on ressent au plus profond de soi et qui nous transmet tant d'images, d'émotions à chaque écoute. Grandiose !
photo de DreamBrother
le 21/08/2008

4 COMMENTAIRES

Sam

Sam le 21/08/2008 à 14:32:42

les arrangements sont superbes, le travail sur les mélodies, les sons, tout est superbe... mais purée je crois que l'on a fait le tour du sujet, non? J'avais beaucoup d'espoir en écoutant "Eighteen Robins Road", qui apporte un peu d'air frais, mais le reste refais tout descendre au même niveau que tout ce qui s'est fait et refait dans le genre. Dommage.
Je rejoins un peu l'avis de Bil / Nexclues, il n'a pas si tort...

Pidji

Pidji le 21/08/2008 à 14:51:20

En fait, je crois simplement que tu n'en peux plus de ce style mon cher Sam ! Moi aussi je m'en suis lassé, je n'écoute plus du tout ça en ce moment... Mais est ce que ça empêche de donner une bonne note à un album plutôt bien foutu ?

Sam

Sam le 21/08/2008 à 15:10:55

bah 6/10 c'est déjà pas mal :)
Bon ok, je mets 10, ça fera 8...
(jamais content l'patron)

dreambrother

dreambrother le 21/08/2008 à 15:14:41

Moi qu iécoute pas mal de Post-rock en ce moment, je trouve que ce cd, même si il use d'une recette classique et mainte fois utilisée, a vraiment une âme. Le groupe parvient vraiment à faire ressentir des choses juste avec leurs instruments. Après on peut critiquer ce manque d'originalité dans les structures, je suis ok. Je le dis au début de ma chronique d'ailleurs. Quoi qu'il en soit, j'ai beaucoup apprécié...et je crois que ça se voit à ma note.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021