Vampire Squid - Sea's Control

Chronique CD album (37:01)

chronique Vampire Squid - Sea's Control

Au fil de mon oisiveté sur le net, je suis tombé par hasard sur le nom de ce groupe ricain : Vampire Squid. Estampillé de l’étiquette : Progressive Grindcore… Ba merde !  On ne sait vraiment plus quoi inventer. Mais d’un autre côté, avouez que c’est intriguant… Soit on se fout de ma gueule et l’appellation est un leurre, soit il y a moyen que ça soit plutôt marrant à écouter. Dans le doute, on y jette une oreille, non ?

 

Autant le dire tout de suite : l’appellation est à moitié fausse, mais c’est quand même fandard à l’écoute ! Ce n’est clairement pas du Grind puisque les morceaux font entre 3 et 4 minutes ; mais en même temps on se prend une bonne dose de blast sur fond de dissonances, nous faisant flirter avec un aspect méchamment Mathcore.

Si t’as rien compris, faisons plus simple : prends Cynic, Cattle Decapitation et Rings of Saturn, tu secoues ça façon bootyshake et tu devrais avoir une idée de la zic torturée et barrée de Vampire Squid !

Les structures sont complétement barrées : on a des plans de polyrythmie à la fois bancales et jazzy (directement sucés sur papa Cynic), celles-ci embrayent sur des parties de blastbeats démentes complètement Grind, le tout enrobé dans un esprit Deathcore/djent… C’est très schizophrénique, ça tape dans tous les sens, mais sans être oppressant pour autant.

 

On s’y perd forcément un peu et les morceaux ne se renouvellent que moyennement… A vouloir en mettre partout, ça devient assez vite redondant je trouve. Le problème est que le registre ne bouge pas beaucoup : on reste sur des plans très saccadés, techniques certes, mais on retrouve souvent les mêmes gimmicks sur la longueur. A mon avis, le souci est à chercher dans l’inspiration des mecs : 2 albums en moins de 5 mois…

En gros, c’est une découverte vraiment sympa et les gars se sont bien marrés à monter ce projet (il n’y a que le bassiste et le gratteux de fixes, les autres sont des zicos de session), ça mérite qu'on se penche dessus juste par curiosité. Perso je n’ai pas été plus transporté que ça par ce Sea’s Control, malgré toutes les idées qui y défilent…

photo de Domain-of-death
le 13/12/2013

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Toehider - Toehider Too!
Naked - Naked
Chronique

Naked - Naked

Le 17/03/2010