You, Vicious ! - Ep #1

You, Vicious ! - "Ep #1"
chronique You, Vicious ! - Ep #1

15 ans après leur premier album Teleportation, les Bretons de Frigo, reviennent aux affaires, sous le couvert d'une nouvelle identité et amputés de 2 membres.

On retrouve avec plaisir l'univers de Max B, enfant des années 80, là où The Cure convole en juste noce avec l'Electro américaine (en vrai l'EBM du Plat Pays, en moins martiale). Vous l'aurez compris, les Creepers et pulls en grosse laine noire sont de retour. Autopsie.

 

Avec de quoi faire un bon album (6 titres – un peu moins de 30 minutes), You, Vicious ! Impose d'emblée un rythme, et plus que ça, un état d'esprit.
Le visuel d'ailleurs ne trompe pas, que ce soit pour la cover de l'EP que pour les photos du duo, estampillées Jérome Sevrette (photographe rennais pour Peter Kernel, Beak, Moon Duo,... e.a que des gens biens).

 

Dans le contenu, on retrouve les deux visages supposés du band. La version dansante, chimique (le Big Beat des Chemical Brothers ou de Crystal Method n'est pas loin), le temps des 3 premiers titres.

« Pretty is all you have » est d'ores et déjà un classique absolu de toutes les playlists de nuit des radios alternatives. « Dance with the Shaman » en est la réplique.

 

28 minutes suffisantes pour prendre le temps, de changer de registre dans la triplette de fin. « Puzzle in me » plus introspectif et moins immédiat offre l'appétence pour les guitares noires des années 80.

Les relectures de « Pretty is all you have » et « Puzzle in me » sous-titré history of... mélancoliques et abîmées laissent présager le meilleur pour l'album à venir.

photo de Eric D-Toorop
le 09/03/2019

1 COMMENTAIRE

el gep

el gep le 09/03/2019 à 21:58:16

Eriiiiiiiiiiic!!!
Is back!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements