Dirty Shirt le 23/03/2016, Brin De Zinc, Barberaz (73)

  • Dirty Shirt (report)
  • Dirty Shirt - photo1
  • Dirty Shirt - photo2
  • Dirty Shirt - photo3
  • Dirty Shirt - photo4
  • Dirty Shirt - photo5
  • Dirty Shirt - photo6
  • Dirty Shirt - photo7
  • Dirty Shirt - photo8
  • Dirty Shirt - photo9

En ces temps chaotiques, j'ai trouvé une recette du bonheur.
Elle est peut-être futile pour certains et au combien éphémère, à peine une heure et demie, mais c'est la mienne :
Un concert de DIRTY SHIRT, dans une salle grande comme quatre fois mon salon ou s'entassent cinquante pélos.


Le Brin De zinc, à Barberaz (73), est un endroit exigu mais tenu de mains de maître par une équipe de dévoués à tous les styles de musique. Un lieu de ces dimensions oblige une proximité avec le groupe et entre membres du public. : deux faits indispensables, selon moi, à une soirée aux ptits oignons.

« Hier, on a fêté les quatre ans de mon fils. Certains du groupe ont ramassé alors on va jouer juste 16 morceaux sur 18. »
Mihai et son accent chantonnant - guitare (quelques minutes avant le début des hostilités)

Eh ben la vache, si ce soir-là, les Dirty Shirt étaient à plat, pétard de pétard, ça ne s'est pas vu un quart de seconde.
Le plaisir qu'ont les membres du groupe à jouer ensemble est tellement évident qu'il se communique naturellement à leurs fans entassés dans la sueur et la bière, le sourire bloqué sur la face.
Se serrant à sept sur une scène microscopique, les Roumains ont soufflé le feu avec leurs seules têtes d'amplis.


Je ne vais pas vous causer en détail de la musique du groupe, mon collègue Cglaume le fait bien mieux que moi. Mais je peux dire, tout de même que les Dirty Shirt sont des pros.
Des pros du gros son qui tabasse (ouah putain de basse).
Des pros de la musique qui masse.
Des pros chaleureux, osant motiver quatre bonhommes, dont votre serviteur, pour un mini circle pit, étonnant quelque peu les non amateurs de ce type de traditions.
Je ne connais pas suffisamment les différents albums du groupe pour me la jouer avec une parfaite connaissance des titres, étalée comme l’ego d'un chroniqueur moyen, mais les plages provenant de leur dernière plaque Dirtylicious (voir la playlist), ont un rendu live, malgré quelques pets, proche de la perfection.
Seul bémol : le violoniste a eu bien du mal à se faire entendre au milieu du barouf.

Se terminant par une reprise géniale du morceau « Pittbul Terrier » tirée de la BO de Chat Noir Chat Blanc d'Emir Kusturica, et à laquelle nous avons activement participé, le set restera dans les mémoires de tous ceux ayant eu la chance d'y assister.

Merci messieurs.

Playlist
1. Manifest
2. Rocks Off
3. Ride
4. East West
5. Trust Me
6. Freak Show
7. Moneyocracy
8. Dulce- I Venu
9. My Art
10. Dirtylicious
11.Hotii
12. Mental Csardas

13. Maramu

14. Saraca inima Me

15. Bad Apples

16. Pitbull

 

 

 

Note : Les photos sont signées Denis Charmot, merci à lui pour le partage !

 

photo de Crom-Cruach
le 05/04/2016

Les photos

Dirty Shirt le 23/03/2016,  Brin De Zinc, Barberaz (73) - photo1Dirty Shirt le 23/03/2016,  Brin De Zinc, Barberaz (73) - photo2Dirty Shirt le 23/03/2016,  Brin De Zinc, Barberaz (73) - photo3Dirty Shirt le 23/03/2016,  Brin De Zinc, Barberaz (73) - photo4Dirty Shirt le 23/03/2016,  Brin De Zinc, Barberaz (73) - photo5Dirty Shirt le 23/03/2016,  Brin De Zinc, Barberaz (73) - photo6Dirty Shirt le 23/03/2016,  Brin De Zinc, Barberaz (73) - photo7Dirty Shirt le 23/03/2016,  Brin De Zinc, Barberaz (73) - photo8Dirty Shirt le 23/03/2016,  Brin De Zinc, Barberaz (73) - photo9

1 COMMENTAIRE

cglaume

cglaume le 05/04/2016 à 12:19:39

Arf, vivement qu'ils repassent à Paris !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019