ALL THAT REMAINS - Interview du 25/10/2004

ALL THAT REMAINS (interview)
 
Tout d’abord peux tu présenter All that remains ?
On est un groupe de cinq personnes du Massachusetts aux Etats Unis. On a commencé en Hiver 1998. A cette époque je chantais dans “Shadows Fall ”et je n’étais pas tout à fait d’accord quant à la direction du groupe. Donc j’ai commencé à composer pour un side project. Puis ils m’ont demandé de quitter le groupe quelques mois après. Nous sommes , Philip Labonte(chant) Oli Herbert (guitare) Mike Martin (guitaer) Matt Deis (basse) and Mike Bartlette (batterie).

Où vous-êtes vous rencontré et comment ?
J’ai rencontré Mike (le batteur) par l’intermédiaire de notre ancien guitariste. Ils étaient dans un groupe ensemble avant. Mike (le guitariste) a auditionné avant Oli, il n’avait joué que quelques années et ne pouvait pas tout à fait jouer les plans. Donc il nous a donné le numéro d’Oli. Puis deux ans plus tard on cherchait un guitariste supplémentaire et Mike était prêt. Et puis Matt c’était un élève à Oli.

Par quoi êtes-vous influencés ?
Métal. Touts styles, du power métal au Trash et au Death. On essaye de laisser nos influences s’exprimer dans notre musique car il y en a énormément..

Parle nous de votre premier album “this darkened heart” :
C’est notre premier album. Notre premier disque est sorti sur Prosthetic Records. “This Darkened heart” c’est 10 chansons de métal américain. 9a le définit plutôt bien.

Où l’avez vous enregistré? C’était une bonne expérience? Avez vous une anecdote pour nos lecteurs ?
Le disque a été enregistré à Westfield Ma avec Adam D. de Killswitch Engage. C’est un producteur génial et un bona ami donc c’était une expérience géniale.

Parle nous de la composition de la musique et des paroles, quel message voulez vous faire passer ?
On a pas vraiment de message a part d’essayer de donner aux gens un point de vue différent sur les choses qui se passent tous les jours. C’est parfois dur de se lever le matin et j’écrits sur les choses dans la vie qui le rend dur. Que ce soit sur les relations ou la mauvaise façon dont les personnes se traitent. Mais ceci n’est pas une raison pour ne pas avoir un esprit positif dans la vie.

Parle nous de votre dernière tournée avec “As I lay dying” et “Himsa” mais aussi sur votre tournée en Septembre :
Les concerts avec “As I lay dying” et “Himsa” étaient géniaux. Les deux groupes sont exellents et simplement les gens les plus sympa que tu voudrais renconter. La tournée en Septembre était avec “Shadows Fall”, Canderia, and Full Blown Chaos et c’était exellent aussi.

Donne nous tes meilleurs et tes pires souvenirs avec All that remains :
Un de mes meilleurs souvenir avec “all that remains”c’est notre première tournée. On était en Floride où il faisait bon alors qu’il faisait très froid dans le Massachusetts (la région d’où on vient). Donc on se relaxait dans la piscine de l’hôtel et j’ai appelé tous mes amis qui travaillaient, juste pour leur dire que c’était génial d’être en Floride alors qu’ils étaient en train de travailler dans le froid. Le pire souvenir c’est quand on a frappé notre guitariste, quand le batteur s’est cassé un bras et notre premier bassiste a quitté le groupe (tout ça en un mois). Juste après notre première tournée américaine.

Qu’est ce que tu écoutes ne ce moment, quels sont tes derniers achats ?
J’ai beaucouop écouté le nouveau Killswitch engage et le nouvel album de Unearth.

Aimes-tu le cinéma ? Quel style de films regardes tu ?
Oui j’aime le cinéma. J’adore Kevin Smith. Il a fait Clerks, Chasing Amy, Dogma, Jay And Silent Bob Strike Back, Mall Rats, et Jersey Girl. C’est un très bon réalisateur et un bon écrivain.

Je te laisse le dernier mot :
Merci à tous ceux qui ont acheté “This Darkened Heart” et passez voir notre site www.allthatremains.cc
photo de Bender
le 06/02/2005

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019