S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Envy - "compiled fragments 1997 - 2003"

Envy - "compiled fragments 1997 - 2003"
chronique Envy - compiled fragments 1997 - 2003
9/10 0
Acheter Envy compiled fragments 1997 - 2003 sur Amazon

CD album CD album (64 min)

 

Année : 

2005

 

Tracklist :

1. a far - off reason
2. an adventure of silence and purpose
3. invisible understanding
4. chacun de tes pas
5. a red wound picture
6. cape of despair
7. this self - crusaders
8. trembled
9. guilt
10. castle of lies
11. connected voice (unreleased track)
12. awaken eyes (live track)
13. go mad and mark (live track)

 

Label : 

Sonzai Records

 

Lieu d'enregistrement : 

Bazooka studio (Tracks 01-05, 11), On Air studio (tracks 06-07), Studio Penta (08-10), Recorded live by BBC during the 2004 All Tomorrow´s Parties Festivals in the UK (tracks 12-13)
Dans le même style :
Envy - A Dead sinking story
Les festivaliers du Furyfest 2005 auront eu la chance grâce à Envy de voir un des meilleurs concerts, et auront peut-être eu l´idée d´acheter, disons-le, l´album de référence du combo japonais, Compiled Fragments 1997-2003 ; un album qui revient comment son titre l´indique sur six de carrière c´est-à-dire quasiment les débuts du groupe.

Lors des premières écoutes, nous pouvons croire que cet album aurait été celui-ci situé entre All the footprints you´ve ever left and the fear expecting ahead et A Dead Sinking Story. Les cinq premiers morceaux (sortis entre 2000 et 2003) sont en effet une sorte d´alchimie entre les deux derniers albums. Au niveau de la voix, elle est la majoritairement hurlée avec à certains moments des passages chantés ou parlés. Il n´y a cependant aucune partie chuchotée. A noter une chanson en français qui n´a malheureusement que son titre et ces quelques mots prononcés à la fin (non par le chanteur) en cette langue. Il s´agit probablement du souhait d´un des guitaristes qui apprécie les sonorités du français. Concernant la musique, celle-ci se rapproche davantage des compositions de All the footprints you´ve ever left and the fear expecting ahead où les passages calmes se révèlent plus courts malgré la durée des morceaux (six minutes en moyenne). A red wound picture, composition se rapprochant davantage de l´avant dernier album permet en faite de faire une transition, de nous amener aux compositions temporellement antérieures.
Tous enregistré en 1997, les cinq morceaux suivants nous dévoilent une facette alors inconnu d´Envy ; une période où fusionne des influences punk, métal voir rock´n´roll, et bien évidemment screamo. Le coté punk est mis en avant par une batterie beaucoup rapide qu´aujourd´hui (comme dans this self - crusaders, trembled ou encore guilt) alors que la guitare nous livre des riffs bien moins emplis d´émotions ou mélodieux ; la basse quant à elle introduit certain morceau, amène les breaks ou joue le rôle de simple accompagnateur. Au final et en l´absence de passage calme, la musique en devient davantage simpliste. Néanmoins, la simplicité n´engendre pas forcément la niaiserie. Envy le démontre ici avec puissance. Enfin, les vociférations de Tetsu avaient hier moins de variantes.
Pour finir en toute beauté, le « quintette » screamo japonais offre aux auditeurs trois compositions dont deux live et une inédite. Cette dernière, connected voice, une des plus belles chansons est à l´image de A Dead Sinking Story c´est-à-dire une éternelle romance à la fois vacillante et voluptueuse. Ensuite, parait comme sortant d´un puit sombre, awaken eyes, une oeuvre qui est enregistrée au départ sur le trois titres The Eyes Of Final Proof mais qui s´apparente à un fragment de A Dead Sinking Story. Deux hypothèses s´ouvrent alors à nous : soit, de tout temps, Envy a réalisé ce type de musique, soit il s´agit de la recomposition remarquable d´un ancien morceaux à l´origine davantage punk. Ces hypothèses répondent au morceau Unrepairable gentleness sorti pour la première fois, non pas sur A Dead Sinking Story mais sur Angel´s Curse Whispered In The Edge Of Despair, un cinq titres plus anciens mais où le morceau ressemble à ceux du dernier album. Awaken eyes, tout comme connected voice nous offre une oeuvre d´une rare beauté, le fragment du tout le plus envoûtant, le plus sublime.

Graphiquement, Envy nous présente aujourd´hui la nature sous son plus bel aspect. Révolu le temps où la nature dissimulait des avions ou reflétait des quartiers à l´abandon. A l´instar de l´album, la pochette présente un paysage brumeux, mystérieux mais également scintillant. Une nature originelle, aurorale, dissimulée, reflets des compositions du groupe.
Néanmoins, géométriquement organisé, cet album proposant cinq morceaux de l´entre de deux (entre All the footprints you´ve ever left and the fear expecting ahead et A Dead Sinking Story), cinq fragments primaires puis trois chansons singulières, cet album est peut-être un étroit passage amenant sur une pièce où serait enfermer les sonorités d´un nouvel album sortant cet octobre 2005 au Japon. Glissez-y votre oreille.


N.B. : Thanks very much, Tetsu, Nobukata, Nakagawa, Tobita, Dairoku and your manager for this so beautiful present.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INDIESCIPLINE FESTIVAL : 2x2 places à gagner !

TANG : 5 cds de

Dernières news

Chronique au Hasard

The Hellacopters - Payin' The Dues

Évènements

tournée française Periphery + The Contortionist + DESTRAGE du 21 au 25 mai 2017 !  cc ALTERNATIVE LIVEINDIESCIPLINE Festival avec ED WOOD JR + DEAD SEXY + TAZIEFF au Petit Bain à Paris le 26 mai 2017