DESTINY - Interview du 08/11/2004

DESTINY (interview)
 
Tout d'abord, peux tu introduire Destiny et la distance que vous couvrez dans la scène Hardcore ? Peux tu définir votre musique ?
Salut, Destiny est un groupe de quatre personnes d'Allemagne du Nord. Les membres sont Jim (batterie), Sascha (basse), Johannes (chant) et je suis Sebastian (guitare). On a eu quelques changement de membres avec les années, la line up actuelle date de Mai 2001. On s'est tous mis au Hardcore par l'intérmédiaire d'autres personnes qui aimaient ce style de musique. Johannes et moi, nous avons commençé le groupe avec trois autres amis qui écoutaient du hardcore. Jim jouait dans un autre groupe de hardcore avant de se joindre au groupe. Sascha écoutait du métal bien avant qu'on lui demande d'être basiste dans Destiny. C'est toujours dur de définir notre musique. Pour moi c'est simplement une musique émotionnelle et aggressive.

Où est-ce que vous vous êtes rencontrés ?
On était tous amis avant de faire de la musique ensemble, je suis le frère de Johannes. Comme je l'ai dit, Jim jouait dans un autre groupe avant destiny et Sascha était aussi un ami proche avant de rentrer dans le groupe.

Par quoi êtes vous influencés ?
Chacun de nous met des influences et des inspirations différentes dans notre musique. Notre nouvel album est inspiré par des groupes comme Deftones, Turmoil ou Poison the Well mais aussi des groupes comme Tool ou Korn ce qui est dur à remarquer quand on l'écoute

Parle nous de votre nouvel album ”The Tracy chapter”.
C'est notre bébé, on est très fier de lui car tout a marché come on le voulait. On est très satisfait de l'artwork sur la pochette, du son, de la promotion et de la distribution. Tout est cool pour l'instant.

Où l'avez vous enregistré ? C'était une bonne expérience ? Avez vous une anecdote pour nos lecteurs ?
On l'a enregistré à The Antfarm Studio au Danemark avec Tue Madsen. C'était génial. Tue est un gars super cool et il a donné à l'album le meilleur son qui pouvait lui convenir.

Quelle est la principale différence entre “The Tracy chapter” et “Diving into eternity”. Lequel préferrez vous ?
Quand Sacha est entré dans le groupe en Mai 2001, toutes les chanson pour “Diving into eternity” étaient déjà écrites. “The Tracy chapter” est le résultat du travail de chacun d'entre nous et je pense que vous pouvez l'entendre. Ca le rend bien plus fort que le premier album.

Parle nous de votre tournée européene et aussi de votre tournée avec Most Precious Blood. Avez -vous une anecdote pour nos lecteurs ?
On a fait une tournée de quatre semaines en Europe en été 2001 avec Self Conquest et Indicate. C'était cool. On n'avait pas d'album de sorti à cette époque donc c'était une tournée qu'on faisait pour se faire connaître. On a eu de super concerts et on a passé de bons moments. Notre tournée europenne avec Most Precious Blood cette année était aussi très bien. Ce sont des gars sympas et j'ai apprécié les cinq semaines qu'on passé sur la route ensemble. On a fait beaucoup de bons concerts avec eux, particulièrement en Allemagne, dans les pays de L'Est mais aussi à Linköping. Nous n'étions jamais allé en Suisse donc on ne savait pas à quoi s'attendre, c'était totalement génial.

Parle nous des paroles et la composition de votre musique. Quel message voulez vous transmettre au public ?
On essaye toujours de donner aux gens le même sentiment qu'on a de nos groupes favoris. C'est ce qu'on peut faire de meilleur je pense. Quand le public est satisfait et aime ce que vous faites sur scène ou en studio, c'est que vous avez déjà accompli beaucoup. C'est génial si quelqu'un nous dit que notre musique a un sens pour lui.

Avez vous déjà joué en France ? Qu'est ce que vous connaisez de la France et du public français ?
On a déjà joué deux concerts en France. La première fois c'était à Rouen l'été 2001 avec Self Conquest. C'était génial. Personne ne nous connaissait mais tout le monde est devenu totalement fou. La seconde fois c'était à la fin Aout 2004 avec Most Precios Blood à Paris. Et encore une fois c'était génial. On a joué sur un bateau et tout le monde est devenu dingue. C'était génial.

Parle nous de la scène Hardcore dans votre pays. Quel groupe aimez vous ?
Le Hardcore et spécialementle Metalcore deviennent de plus en plus grand en Allemagne. Il y a plein de bons endroit où jouer. On peux voir des clips vidéos de groupes Hardcore à la télévision. C'est cool car on peut ainsi atteindre beaucoup plus de gens que les années précédentes. Des groupe scomme Caliban ou Shall Burn ont été signé par de très gros labels et sont capable de faire de grosses tournées maintenant. Caliban par exemple sont avec Machine Head sur leur tournée européene. C'est étrange mais c'est cool.

Donne nous vos meilleurs et vos pires souvenirs avec Destiny ?
Dans notre tournée avec Most Precious Blood on a fait un concert à Newport en Grande Bretagne qu'on a quitté juste après le concert. Quand on est passé sur un énorme pont qui sépare le Pays de Galles de l'Angleterre, un frein de notre van s'est cassé et on a dû attendre plus de trois heures le service de réparation. A chaque fois qu'un camion passait tout le pont tremblait. C'est définitivement un mauvais souvenir mais on a aussi beaucoup de bons souvenirs. On a joué beaucoup de concerts géniaux comme le dernier de notre tournée à Berlin. C'était énorme , il y avait des tonnes de gens. C'est toujours un sentiment extraordinaire que de jouer en face d'une foule énorme.

Qu'est ce que vous écoutez en ce moment; Quels sont vos derniers achats ?
Jimmy Eat World – Futures

Je vous donne le dernier mot
Merci pour votre intérêt pour le groupe. J'éspère qu'on reviendra en France. Allez faire un tour sur notre site < href=http://www.destinyonair.com>www.destinyonair.com... Take Care
photo de Bender
le 10/03/2005

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021

HASARDandCO

Textures - Dualism
Kvelertak - s/t
Chronique

Kvelertak - s/t

Le 05/02/2013