S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

A Lost Fear - "Autumn"

A Lost Fear - "Autumn"
chronique A lost fear - Autumn
7.5/10 0
Acheter A lost fear Autumn sur Amazon

CD album CD album

 

Style musical : 

Metalcore

 

Année : 

2010

 

Tracklist :

01- Intro
02- Who's Deciding
03- Endless Tears
04- Autumn
05- Fake
06- In the Dust
07- Outro

 

Label : 

Autoproduction
Dans le même style :
Bring Me the Horizon - There is a hell, believe me I've seen it, there is a heaven, let's keep it a secret.

A lost fear est apparu par le plus grand des hasards dans la liste des cd's que je devais chroniquer. Alors je m'y suis mis et l'espace d'un instant j'en ai beaucoup voulu à Pidji qui me l'avait confié. C'est à la première écoute, le genre de formation qui fait du métalcore hyper-burné hyper-entendu, passé de mode depuis quelques années puisque le socle de ce milieu est solidement installé. Puis il m'agaçait ce groupe qui nous sert une introduction débile aussi dispensable que l'outro. Je me demande à quoi jouent ces formations avec leurs intros/outro vides de sens et d'intérêt... 

 

Par contre ce qu'il y a entre les deux, c'est un peu plus goûtu ! Bon, en terme d'originalité il y a de quoi faire la moue. C'est pas qu'on n'aime pas les grosses guitares, un batteur qui martèle avec lourdeur, un criard qui vomit quelques mots soutenu par un chant clair ("Whose deciding", "Endless tears", "Fake") voire par l'association de deux voix... Mais on a déjà vu. C'est ce qu'on se dit sur "Haunted" également. Le bon côté c'est qu'on en profite bien puisque c'est soutenu par une bonne production. A lost fear n'est donc qu'une formation dont le point fort est l'efficacité ?

 

Oui, mais alors Efficacité "+ 1". Ce "+1" c'est la petite dose d'adrénaline que le groupe va provoquer. Avec un morceau comme "Whose deceiding" on a bien l'impression que ce ne sont pas les 4 minutes du siècle mais on aime l'intro, l'explosion thrash, les petites mosh-parts, la clôture toute basse devant... "Untitled", qu'on aime parce qu'elle est...épique. Que ce soit pour son petit riff haché, pour l'association avec la 2e guitare, le chant rageur, la batterie intenable...Rien de bien particulier encore une fois, sauf qu'au final celle-ci sort véritablement du lot, et magie de la musique, on ne sait pas exactement pourquoi. Plus tard "Fake" tirera son épingle du jeu avec une introduction plus rock'n'roll, axant sa qualité sur les guitares plutôt que le chant. La suite paraîtrait bien fade si "Endless tears" n'appuyait pas sur la complémentarité de ses guitares (arpège mélodique/ gros riff) tout comme "Autumn"... Mais cette dernière, instrumentale, est plus intense et mélodique. Le contraste explose alors sur "Heart and scream" puisque le chanteur hurle à pleines cordes et que le titre s'achève dans un de ces violents fracas, hyper-entendu, oui encore et toujours (!) mais qui a une troublante emprise sur nous. En ignorant cette stupide "Outro", "In the dust" conclut l'affaire avec la réussite devenue coutumière du groupe.

 

A lost fear ne sombre pas dans la médiocrité du genre semblant être la règle depuis quelques temps et semble avoir les épaules suffisamment larges pour en donner encore plus par la suite. Sans devenir de nouveaux modèles, les français ont en eux cette saveur que les autres cherchent désespérément à avoir.

photo de Toukene
le 02/07/2010

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Dernières news

Chronique au Hasard

Devil Sold His Soul - A Fragile Hope

COREandCO radio

Évènements

KICKING FEST 2016 avec LES SHERIFF, BURNING HEADS, GUERILLA POUBELLE, COOPER, NOT SCIENTISTS, THE DECLINE!, GAS DRUMMERS, THE BLACK ZOMBIE PROCESSION, FLYING DONUTS, HATEFUL MONDAY et d'autres les 24 et 25 juin 2016  à NimesGOJIRA & TOUMAÏ à La Belle Electrique, Grenoble, le 14 juin Cancer Bats à La Marquise à Lyon le 11 juin 2016