S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Down - "Nola"

Down - "Nola"
chronique Down - Nola
10/10 0
Acheter Down Nola sur Amazon

CD album CD album

 

Année : 

1995

 

Tracklist :

1. Temptions Wings
2. Lifer
3. Pillars Of Eternity
4. Rehab
5. Hail The Leaf
6. Underneath Everything
7. Eyes Of The South
8. Jail
9. Losing All
10. Stone The Crow
11. Pray For The Locust
12. Swan Song
13. Bury Me In Smoke

 

Label : 

Elektra records

Voici quinze ans que NOLA de Down hante les platines de certains. Quinze années qu'un all-star band influence un pan de la musique rock. Quinze ans que l'acronyme New Orleans Louisiana American fait remuer les têtes. Quinze ans que des trizo* des bayous ont décidé de se regrouper pour jammer l'enfer, la fée verte, le malheur, le soleil, le bourbon, la dross... Quinze ans qu'un court instant COC, EyeHateGod, Crowbar, Pantera se voient destitués partiellement d'un ou de plusieurs de leurs membres pour Down.


Quinze ans que le duo Anselmo / Keenan chante cette espèce de musique bluesy mais totalement dégénérée. Quinze ans qu'Anselmo est moins bas du front, quinze ans qu'il croone avec son style bien à lui, quinze ans qu'il nous surprend avec sa classe dissimulée au plus profond de son mal être, de son blues, de sa mélancoF ; même si dans quelques rares morceaux de Pantera, Phil Anselmo est calme, l'affection le domine tout le temps. Tandis qu’à NOLA il la maîtrise avec brio, mais quand faut gueuler il est présent, et il le fait avec classe et brio. Quinze ans que Phil Anselmo n’a pas réalisé un meilleur tour de chant. Quinze ans que le duo Peper keenan/Phil Anselmo, nous envoûte, nous transporte et nous enivre jusqu'à la lie.


Quinze ans que la lie du sludge de Down nous est familière, quinze ans que nous réclamons ce metal qui a donné son âme au diable - Mais que peut faire le diable d'une âme plus chaude que l'enfer ? Que peut faire le diable d'une âme plus belle que ses succubes ? Quinze ans que le diable cherche en vain pourquoi ces torturés jouent le blues de cette façon. Quinze ans que des riffs metal sont roulés dans la boue. Quinze ans que Down exhume le blues pour le pervertir. Quinze ans que le diable essaie de rendre son âme à Down.


Et que reste-il de ce NOLA quinze ans après ? Pour ma part, je pense qu'il reste un maître étalon dans le genre, un peu comme le "Reign In Blood", ou le "Scream Bloody Gore" ; on a fait mieux depuis, et peut-être même avant, mais ça reste un album de référence.


* en Américain, "down" veut aussi dire trisomique (l'expression "Down's syndrome"), je n'insulte à aucun moment les personnes atteintes de cette maladie et ne souhaite pas les blesser à travers cette phrase. C'est juste que ça sonne bien, et que les différents membres du groupe jouent pour la plupart une musique bas du front et plutôt limitée, contrastant fortement avec certaines subtilités dont est capable Down.

photo de Sepulturastaman
le 06/06/2010

Note des commentateurs : 9.5/10 (sur 2 votes)

Commentaires

Jull

Sa note : 10/10

Jull le 06/06/2010 à 12:59:08

IP : 220.233.46.96

Ah cet album! quand je l'ai mis dans la platine j'ai cru que j'allais pleurer. Et 15 ans apres c'est toujours aussi bon! Quand je vois le dernier... c'est dommage...

kurton

Sa note : 9/10

kurton le 06/06/2010 à 18:39:24

IP : 67.230.142.34

Tuerie!

layne

layne le 23/06/2012 à 21:59:28

IP : 82.216.139.71

chronique sympas ! la premiere fois que j'ai entendu le clip de stone the crow, ça été un choc! je connaissais deja phil dans pantera, mais jamais je ne l'avais entendu chanté avec autant de felling ! putain cet album est exactement ce que je recherchais depuis des années! certes, l'album envoie du lourd et ça sent grave le metal et black sabbath, mais il y aussi ce coté bluesy qui vous donne envie d'aller hurler votre blues en plein milieux des marecages de louisianne! (eux non pas aux milieux... les croco ne sont pas nos amis... .) alors certes, tous les morceaux ne sont pas excellent (bury me in smoke a un refrain pas assez acrocheurs), mais rasurez vous l'album a l'argement assez de pepites pour vous donner envie de vous evadez pour triper en louisiane pendant la durée de l'album. cet grace a cet album que j'ai decouvert le stoner rock, et rien que pour ça je dis merci down! et encore une fois, la voix de phil anselmo, melange d' hurlement sauvage et d'intonations bluesy est belle a pleurer.... album indispensable et culte

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

HYPNO5E + RIGHT TO THE VOID au Paloma à Nimes le 1er octobre 2016 : 2 places à gagner !

PG.LOST : 2 exemplaires de

Dernières news

Chronique au Hasard

Rodrigo y Gabriela - 11:11

Évènements

FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016THIS GIFT IS A CURSE en tournée française du 27 octobre au 5 novembreCOUGH + Elder + sunnata @ Le Ferrailleur - Café Concert à Nantes le vendredi 7 octobre 2016HYPNO5E + RIGHT TO THE VOID + BEYOND THE STYX @ Paloma à Nimes le 1er octobre 2016Dirty Shirt de retour en France et en Belgique OATHBREAKER + WIFE + THE RODEO IDIOT ENGINE au Ferrailleur à Nantes le 22 novembre 2016