Down - Down IV part 1 :The Purple Ep

Down - "Down IV part 1 :The Purple Ep"
chronique Down - Down IV part 1 :The Purple Ep

Ah, ce nouvel album du quintette de Nola (Nouvelle-Orleans) on l’attendait avec impatience depuis pas mal de temps, depuis cinq ans exactement et la sortie du décevant Over the Under. Mais je ne vais pas être méchant, les deux premiers opus étaient tellement énormes de par leur ambiance, leur odeur, leur son, leur qualité artistique, que forcément j’ai été déçu par un album tout plat (dans tous les domaines).
Et voilà que non seulement l'année dernière le groupe annonce le départ de Rex Brown et dans la foulée que le prochain album ne sera pas un Lp mais quatre Eps. Hum... Perplexe je reste à la lecture de cette (ces) nouvelle(s)... Et l'écoute de ce premier six titres ne me conforte pas à penser le contraire.
Déjà six morceaux c’est peu, mais le groupe nous balance des morceaux assez longs ce qui permet de bien juger ce que le groupe a encore dans le ventre, car avec un peu plus de trente-trois minutes, il y a matière à parler.

On retrouve bien l’esprit sudiste du groupe avec les guitares de Pepper Kennan et Kirk Windstein, accordées un ou plusieurs tons en dessous de la normale, avec une basse qui alourdi le tout. Par exemple ça sent le bayou dans "Open Coffins", le marécage bien dégueulasse. Contraste avec le dernier morceau, "Misfortune Teller", qui est plus rapide dans son début pour ralentir lors du refrain, reprendre une rythmique complètement différente lors du couplet suivant, un peu plus dansante, avec un solo époque Corrosion of Conformity, et une fin rageuse qui vient faire regretter (ou pas) que ce mini-album soit fini. Car à part ça... bah il n’y a rien à se mettre sous la dent!

On se fait chier la plupart du temps en écoutant cet Ep et ce n’est pas les solos de "The Work is Timeless" ou de "The Curse is a Lie" qui vont me faire changer d’avis. Down ne s’est pas fait sur des solos, mais sur des compositions inspirées et avec des couilles comme "Lifer", "Losing All", "There’s Something on my Side" ou encore "New Orleans is a Dying Whore", mais avec également de l'émotion pour "Stone the Crow" ou "Jail".
Pourtant ça avait plutôt bien commencé avec "Levitation", puis on touche le fond avec le single, "Witchtripper".

Mais le gros problème vient de Phil Anselmo, et oui lecteurs! Anselmo ne fait plus bander du tout. Ok il a bossé sa voix depuis pas mal de temps et on le savait, mais là, je dis NON!!!! La même tonalité sur tous les morceaux, les mêmes putains d’effets sur tous les morceaux, pas une seule gueulante pendant plus d’une demie heure? Non mais il est sérieux là? Ce qui faisait la personnalité de Down c'était ça aussi, un Anselmo qui chantait avec sa jolie voix et qui poussait des gueulantes quand il fallait, où il fallait. Là rien, que dalle, pas un seul changement de voix à se mettre sous la dent? Bah mec tu sais quoi? Tu t’es bien planté car ça rend tous les efforts de tes potes à faire des compos respectables nuls et le résultat est le suivant: c’est plat comme la poitrine de Jane Birkin!



Ce n’est pas un morceau et quelques passages appréciables qui font un disque, tout Ep qu’il soit. Genre on fait un petit format alors on fait de petits morceaux avec de petites idées et de petits efforts? Non mais les mecs, moi j’ai payé 12 euros pour ça alors que The Chariot vend sa bombe de dernier album 10 boules? Si ça c’est c’est pas un GROS foutage de gueule! En tous cas attention car ça sent le besoin de thunes pour une retraite anticipée.

Et dire qu’Anselmo voudrait reformer Pantera!

Je suis colère et énorme déception alors je vais m’écouter "Learn from my Mistake", un titre dont le groupe devrait s’inspirer à l’avenir...

photo de Jull
le 16/10/2012

3 COMMENTAIRES

Mr. Marshall

Mr. Marshall le 16/10/2012 à 14:38:52

Une des plus grosses déceptions de l'année pour moi aussi ! Les anciens pitt-bulls sont devenus des bergers des pyrénées !

kurton

kurton le 16/10/2012 à 16:01:54

Ouie ouie
Mais effectivement pas terrible du tout...Du moins a la premiere ecoute.

layne

layne le 17/10/2012 à 21:32:18

meme avis. un album qui m'a deçu, ont se retrouve avec un album trés influencé doom, quasiment pas stoner -l'influence stoner etant la marque de fabrique de down- avec des riffs d'une grande banalité. et puis a la rigueur qu'il fasse un album 100% doom, pourquoi pas, mais la ils l'ont loupés. mais ce qui me fait flipper c'est (comme indiqué dans la chronique) la voix de phil! pour la premiere fois sur un album de down, je sens une baisse de qualité de anselmo par rapport a sa voix! esperont que ça soit juste une mauvaise utilisation de sa voix et/ou un gros coup de fatigue de la part d'anselmo (qui fait partit a mon avis des 7 meilleurs chanteurs/chanteuses/geulards aux mondes) et non pas un debut de perte de la qualité de la voix de phil (et oui, phil a 44ans) . j'attends le nouveau EP de down avec impatience, et je pense (j'epere!) que down arrivera a remonter la barre.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements