S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Morbid Angel - "Illud Divinum Insanus"

Morbid Angel - "Illud Divinum Insanus"
chronique Morbid Angel - Illud Divinum Insanus
9.5/10 0
Acheter Morbid Angel Illud Divinum Insanus sur Amazon

CD album CD album (56:43)

 

Style musical : 

Death Metal

 

Année : 

2011

 

Tracklist :

1. Omni Potens
2. Too Extreme!
3. Existo Vulgoré
4. Blades for Baal
5. I Am Morbid 05:17
6. 10 More Dead
7. Destructos Vs. the Earth
8. Nevermore
9. Beauty Meets Beast
10. Radikult
11. Profundis - Mea Culpa

 

Label : 

Season Of Mist
Dans le même style :
Sulphur Aeon - Gateway To THe Antisphere

C'est un peu tard que Core and Co se penche sur la nouvelle sortie de Morbid Angel, faut dire que vouloir à tous prix être le premier à ouvrir son claque-merde sur un album à peine sorti et à peine écouté pour en tirer la gloriole pisseuse d'être le premier et d'avoir la plus grosse, c'est pas trop le genre de la maison… Bref, c'est après la bataille que je ramène ma fraise. Un album comme celui-là ne se digère pas en un clin d'œil… Après huit années d'absence, Morbid Angel est de retour avec un album aussi déconcertant que fabuleux.

 

Tout le monde attendait l'arrivée du nouvel album de cette légende du Death metal avec une impatience proche de l'hystérie. Huit ans passés dans les limbes, le retour du chanteur originel, l'absence du batteur originel, des informations distillées avec grande parcimonie, un changement de label, des rumeurs à foison… des prestations live titanesques qui ne dévoilaient quasiment rien… tout a été fait pour que la surprise soit totale, tout a été fait pour que la baffe soit retentissante! C'est donc les oreilles chastes que le monde se sera pris Illud Divinum Insanus en pleine gueule… Beaucoup ne survivront pas à l'impact.

 

L'album s'ouvre sur une intro grandiloquente qui fait monter la tension grâce à un rythme de procession funèbre et pan! l'Apocalypse ouvre ses portes… grandiose, inattendue, froide, implacable, inexorable.

 

Morbid Angel a décidé sur cet album de se métamorphoser, il quitte sa vieille couenne Old School de Death Metal conventionnel pour risquer sa carrière en empruntant des chemins périlleux. La chrysalide se rompt et Morbid Angel déploie ses ailes pour aller rôder au dessus des terres maudites de l'Indus sévèrement martial et de l'Electro le plus répugnant pour les oreilles pantouflardes du Death à papa. Une fois le choc passé, on se retrouve face à un Morbid Angel transfiguré qui réussit à allier avec un talent époustouflant des sphères que tout semble opposer. Morbid Angel triomphe là où beaucoup se sont gaufrés comme des buses. Beats écrasants, voix mécaniques, riffs répétés jusqu'à l'hypnose, samples colossaux, structures itératives… autant de termes qu'on n'aurait jamais osé prononcer en causant du Death Metal méphitique de Morbid AngelIllud Divinum Insanus est la création la plus impitoyable de la carrière de ce groupe qui a toujours fricoté avec les expérimentations dérangeantes. Provocantes, inédites et tout simplement inouïes… pour ne pas dire inespérées.

 

L'ensemble de l'album s'équilibre entre la furie du Death Metal inimitable des anciens albums et la puissance ahurissante d'un Indus digne de Laïbach ou Die Krupps. L'accouplement contre-nature entre l'aspect viscéral du vieux Morbid Angel et ce nouveau visage froid et synthétique donne naissance à quelque chose qui se ressent au fond des tripes… Les poumons pleins de shrapnels, on loue le nom de Morbid Angel qui pond-là un album aussi riche que casse-gueule!

 

Le mariage entre l'ambiance antique des riffs classiques et une extrême modernité ainsi que l'utilisation de machines aboutit à quelque chose d'épatant. Si Formulas Fatal To The Flesh sentait la poussière et le sable, la crasse et la fureur des Grands Anciens, ce Illud Divinum Insanus est possédé par une aura très particulière, difficile d'accès mais, une fois domptée, on ouvre les portes d'un univers qui laisse bouche bée. Imaginez le croisement bizarre entre le Panthéon Lovecraftien et l'ultra modernité d'une œuvre de futuriste… Ca choque mais ça envoie la tartine aux quatre coins de la galaxie!

 

On retrouve tout au long de l'album la rage des précédents albums, elle est là, omniprésente, elle vous attrape par le fond du calcif et vous plonge au fond de l'abysse et, lorsque vous en réchapperez, vous serez alors lacéré par les parties mécaniques qui offrent à la musique de Morbid Angel une dimension nouvelle. Cette putain de légende du Death Metal s'est réinventée et l'on est perdu entre les griffes des anciens démons issus du folklore Morbid Angelien et une déshumanisation mécanique. Quitte à trouver un parallèle moisi, on dira qu'avec Illud Divinum Insanus, on erre entre les toiles de Hieronymus Bosch et les scènes les plus hallucinées de Tetsuo. Aucun échappatoire, aucune issue de secours… Morbid Angel vous dévore de l'intérieur en même temps qu'il vous réduit en charpie…

Glorieux.

 

On ne s'émerveille pas de l'arrivée inopinée d'éléments Electro / Indus sur une plâtrasse de Death Metal vicieux, non – d'autres l'on fait avant. Certains parlent de The Berzerker, sauf que les Australiens ne se sont jamais drapés dans le suaire poisseux d'un Death Metal Old School hanté de vilaines bestioles infernales. Non, on est soufflé par l'atmosphère créée. Dantesque. Les titres les plus Indus regorgent de la patte Morbidienne classique, et les titres les plus conventionnels sont pénétrés de la froideur martiale née de l'utilisation de machines. On a véritablement l'impression de rôder sur un charnier de cadavres lardés d'éclats de métal… Si Morbid Angel offrait jadis une vision de l'Enfer classique – le feu, les diablotins et toutes ces singeries, désormais il offre une vision nettement plus effrayante du lieu auquel les détritus médiévaux condamnent les âmes perdues qui boivent de la Kronenbourg au Hellfest!

 

Au-delà de coller une rouste phénoménale et de dépoussiérer le Morbid Angel douillet des familles, les onze titres de cette pépite de chez pépito injectent dans les veines de Morbid Angel une surdose de groove. Jamais Morbid Angel n'aura dégagé autant de puissance. Ca groove du sol au plafond, on secoue la tronche à s'en fissurer les cervicales. De ce point de vue, on retrouve un petit côté Domination ou Gateways To Annihilation, massif, intense étouffant, titanesque, on se retrouve enseveli sous des tonnes de granit et l'on est sans cesse harponné par des rythmiques colossales qui vous attrapent les tripes. Hormis les rafales de blasts des machines et quelques envolées tartiflax, la rondelle est "lente", collante… Pataud et impérial, Morbid Angel a changé certes mais, derrière ses nuées de modernités, il reste fidèle à lui-même et conserve toute sa verve… une grosse verve que l'on prend en bouche grâce aux refrains tous plus obsédants les uns que les autres… Il paraît que l'album a été taillé pour la scène, et bien, j'ai grand hâte d'aller bramer à m'en retrousser le gésier les incantations de ce Illud Divinum Insanus!


Onze titres, onze tubes qui resteront gravés dans les mémoires à coups de cutter. Trey Azagthoth ciselle ses riffs avec grâce, le batteur intérimaire les enlace d'un jeu sympathique – mais qui ne rivalise pas une seule seconde avec le tentaculaire Pete Sandoval et le père Vincent est incroyable. A l'écoute de l'album on constate que David Vincent humilie la majorité des roteurs de Death Metal actuels, anciens et à venir. Sa voix si particulière est ici au sommet de son art, une voix expressive, hargneuse, grandiloquente, arrogante, pleine de morgue et d'une certaine mégalomanie. D'ailleurs, en s'amusant à fredonner les refrains on ne peut qu'adopter des poses de gros poseur frimeur… Sauf que tout le monde n'a pas le charisme de David Vincent… N'importe quel autre chanteur qui s'aventurerait sur ses plates-bandes aurait l'air d'une tanche. Lui, il a la classe. Prétentieux, m'as-tu-vu, oui! David Vincent étale son savoir-faire… on reste bouche bée, et on a les fesses qui font bravo face à ce phrasé finalement très proche de Covenant. Et que dire de "I'm Morbid"? Il est jouissif d'entendre s'égosiller David Vincent affirmer son trône!

Morbid Angel, c'est ouam, tu peux pas test!

 

Un album exceptionnel. La musique contenue est fabuleuse, l'atmosphère est grandiose et le fait de voir un groupe de la trempe de Morbid Angel mettre ses valseuses sur le grill de la sorte est admirable. Combien de "légendes" se contentent de resservir la sempiternelle même soupe froide par peur d'être vilipendé par des fans pantouflards qui aiment à se faire oindre la rondelle par des produits formatés et insipides totalement dénués du panache d'antan?

 

Bref, j'abrège ma tartine: tout est glorieux sur ce disque. Le fond, la forme et même ses conséquences: quel panard de voir ces essaims de talibans glaireux, ces armadas de pignoufs, grands seigneurs du Death Metal véritable, ces vengeurs masqués derrière leurs I-phone en plastoc menacer Morbid Angel d'une fatwah au jus de Twitter! On aura même vu ces peigne-culs utiliser toutes les armes des pires geeks du monde virtuel… parodies vidéos de La Chute, gif animés et autres joyeusetés qui illuminent l'existence de ces gorges à merde parasitaires. C'est même allé jusqu'à prétendre bouder les lives de Morbid Angel… dommage pour eux ça les aurait changé de leurs soirées branlettes devant les clips de Rebecca Black…

 

Qu'on n'aime pas cet album est tout à fait concevable, respectable et compréhensible mais de là à s'abaisser à devenir un gros geek aphteux… je crois que j'ai raté un truc dans l'évolution et la mentalité Death Metal…

 

Illud Divinum Insanus est l'album qu'il faut détester… Il faut chier sur ce disque, il faut en dire tout le mal possible!!!

 

Allez-y poussez! 

photo de Cobra Commander
le 20/06/2011

Note des commentateurs : 5.3/10 (sur 12 votes)

Commentaires

josh

josh le 20/06/2011 à 15:17:27

IP : 90.6.192.31

hey ben, si c'est pas une chro courageuse ça! Respect... meme si je suis loin d'etre aussi enthousiaste que toi, je suis dac pour dire que l'acharnement sur cette album frole la debilité!

Benson

Sa note : 7/10

Benson le 20/06/2011 à 19:43:08

IP : 84.99.217.195

Rarement un album m'aura fait "réfléchir" étant plutôt un instinctif, là pendant bcp d'écoutes je ne pouvais donner un avis, finalement je l'aime bien cet album même si qqs plans sont plus faibles chaque morceau a un ptt qqch qui fait dire "ouah ils sont forts". et Bravo Cobra pour cette Chronique !!

cglaume

cglaume le 20/06/2011 à 21:57:42

IP : 83.157.57.25

Pas encore assez d'écoutes au compteur pour mettre une note, mais j'aime, c'est clair. ... Et comme le reptile en chef: le fait que cet album choque un public metal empalé depuis toujours sur un manche à balais qui n'en finis pas de lui ressortir par la gueule et de lui faire déblatérer des cris de vieille frigide me met particulièrement en joie !!! :)

bernard

bernard le 21/06/2011 à 13:48:04

IP : 78.31.41.218

De la grosse merde !!! Les morceaux death metal sont poussifs, des riffs entendus 10 000 fois, des plans de batterie chiant, une voix nulle sans parler de leur delires electro absolument ridicules et surement pas originaux. Faut vraiment avoir de la merde dans les oreilles pour trouver ce disque bon !

nawak

Sa note : 1/10

nawak le 21/06/2011 à 15:33:37

IP : 77.207.71.158

De la merde, ce n'est absolument pas du death metal.

pute ? crack

pute ? crack le 21/06/2011 à 16:54:43

IP : 194.254.204.20

J'ai lu la chronique et je me suis marré. la chronique tombe dans l'excès inverse des détracteurs de l'album. Bref, aussi nul à chier que les pages facebook anti-morbid

poustachu

poustachu le 21/06/2011 à 18:35:48

IP : 93.22.85.71

Venant de la part d'un retrograde du grind qui chie allégrement sur le grind moderne qui ne fait pas gruik, c'est un peu l'hopital qui se fout de la charité!

jol

jol le 22/06/2011 à 00:34:15

IP : 86.196.187.44

Je n'ai pas d'avis sur un album que je n'ai pas écouté, mais le fort parti pris de la chro, dans le fond comme dans la forme, est excellent.

vkng jzz

vkng jzz le 22/06/2011 à 09:36:33

IP : 2.9.113.145

autant je critique pas le parti-prit artistique auquel j'ai un peu de mal à accrocher mais qui relève d'une grosse prise de risque/maturité (appelez ça comme vous voulez), autant la prod est vilaine et le jeu de batterie plat, et même si c'était prévisible, c'est moche parce que c'est Morbid Angel quand même..

PD

Sa note : 3/10

PD le 22/06/2011 à 11:13:05

IP : 92.142.14.146


Autant la fatwa à la suite de l'album est ridicule, autant le coté "si vous l'avez pas aimé c'est que vous êtes fermés" j'adhère pas non plus.

Je l'ai écouté en long, en large et en travers et c'est un album raté.

C'est même pas une question de goût, c'est un album qui manque clairement de cohérence et qui a brulé les étapes à cause du temps perdu toutes ces dernières années.

Et pourtant j'ai plus ou moins quitté la scène métal pour son manque d'ouverture et ses albums copiés/collés, mais c'est pas parce que ça change de direction que c'est automatiquement bon...

Drunkwalker

Sa note : 9/10

Drunkwalker le 22/06/2011 à 14:02:50

IP : 86.67.126.89

Bordel c'te chronique! Cobra je t'aime!

Toujours autant plaisir après plusieurs écoutes, cet album c'est la tracklist des bars à putes spatio-sumériens.

OOOOOOH - AAH !

frolll

Sa note : 6/10

frolll le 22/06/2011 à 14:25:25

IP : 109.128.221.19

Je suis... Partagé...

gulo gulo

Sa note : 9/10

gulo gulo le 22/06/2011 à 17:13:19

IP : 81.220.155.218

CLAP, CLAP, CLAP
Morbid est grand, et Cobra est son prophète

Monceau

Sa note : 2/10

Monceau le 23/06/2011 à 20:17:08

IP : 192.44.63.163

pas touche Michael Jackson

Steph

Sa note : 5/10

Steph le 23/06/2011 à 22:34:55

IP : 193.200.150.152

Mouais, encore une review qui fait le jeu du label, soit on se prosterne, soit on chie dessus. C'est dommage et ridicule de tomber dans ses excès. Pour l'instant j'attends toujours la chronique qui saura relativiser, à savoir qu'il y a d'excellents morceaux typiquement MORBID et d'autres bien plus dispensables et moins réussis. Un bon gros 5 car si vous faites fi des conneries que l'on peut lire partout, vous vous rendrez compte que MORBID n'a rien perdu et le prouve avec "Nevermore", "Existo", "Blades".

Cobra Commander

Cobra Commander le 23/06/2011 à 23:05:13

IP : 82.123.87.13

J'avoue: quand j'ai écrit cette chronique, je pensais à tout le pognon que j'allais recevoir de Season Of Mist et que j'allais enfin pouvoir m'offrir une Dodge Viper!


(soupirs...)

Toukene

Sa note : 7/10

Toukene le 24/06/2011 à 10:18:58

IP : 82.237.255.82

On en parlera différemment dans quelques années...
Y compris chez ceux que tu décris si bien. Si seulement on pouvait noter la chronique, elle est encore meilleure que l'album ! Haha

anonymous

anonymous le 25/06/2011 à 11:58:00

IP : 82.247.157.215

Illud Divinum Insanus est l'album qu'il faut adorer... Il faut vénérer ce disque, il faut en faire en faire tous les éloges possibles.
Ben ouais, parce que nous, on est ouverts d'esprit tu vois, pas comme tous ces gros nazes de true metalleux décérébrés incapables d'apprécier "l'évolution" d'un groupe.
Chronique aussi risible que les critiques les plus acerbes que tu veux dénoncer.

Morceaux death qui alternent entre le bon et le mou/chiant (ce qui reste trop peu pour un groupe de la trempe de Morbid Angel, morceaux expérimentaus kitchs (il parait que c'est fait exprès...) et globalement mauvais (après il en faut pour tous les goûtshein, même Cindy Sanders a vendu des albums...).
Et trouver cette intro grandiloquente... mon Dieu. Je ne peux pas croire que ce soit la première intro que tu entendes dans un album de metal. Des groupes de black polonais faisaient infiniment mieux il y a 15 ans avec des moyens ridicules comparé à aujourd'hui.

L'important reste de s'auto persuader qu'on tient là un chef d'oeuvre.

Ah, et pour finir, c'est bien joli de parler de la réussite de l'utilisation de machines Cobra, sauf qu'il n'y en a pas...

perfouettar

perfouettar le 26/06/2011 à 18:35:40

IP : 86.70.165.51

Merci pour les fans decus traités de geeks et de glaireux, j'en connais des commanders qui ferait moins les trompettes "IRL"...
C'est marrant, des qu'on est pas jouasse sur cet affligeant assemblage de resucées et remballes du back catalogue de Laibach en descente d'acide, on est tout de suite pas cool... sectaire, trop pas aware quoiiiii.
Ben oui les loulouttes, cet album est une pathetique merde, un chant du cygne d'un groupe qui a dit adieu à l'inspiration y'a quelques années deja, et il faut vraiment etre de mauvaise foi, en plus d'etre un foutriquet scribouillard qui gamelle chez les labels Franchouille pour pouvoir avancer le contraire sans trembler des genoux...
L'innovation dans le métal est une necessité, le foutage de gueule caracterisé en guise de baroud d'honneur par contre laisse un gout amer...

perfouettar

perfouettar le 26/06/2011 à 18:57:51

IP : 86.70.165.51

... Tiens au fait, juste pour info, c'est pas Sandoval derriere les futs, c'est Tim Yeung, si tu connaissais réelement ton sujet au lieu de faire le branchouille trop open minded tu t'en serais rendu compte...
Le pere Pete the Feet a declaré forfait en invoquant une operation du dos l'handicapant tellement qu'il n'a pu enregistrer avec les autres... il est allé enregistrer le prochain Terrorizer. Ca en dit long sur le chef-d'oeuvre.

Ander

Sa note : 3/10

Ander le 26/06/2011 à 19:05:09

IP : 90.0.190.188

Les parties de batterie du prochain Terrorizer ça fait un bail qu'elles ont enregistrées, bien avant que les problèmes dos de Pete ne s'aggravent...

Sinon une belle merde cet album, le plus énervant je crois que c'est les "ho ho" "et "oh ah" qu'on retrouve dissiminé sur tout l'album. Irritant.

sepulturastaman

sepulturastaman le 26/06/2011 à 20:57:20

IP : 88.140.51.205

Yep c'est vrai qu'on est à genoux devant les label français et S.O.M en particulier le dernier kylesa a pris 6 (ça fdoit déjà faire une mention au bac ça) et le dernier Kylesa a pris 6 ; ce ne sont pas d'excellentes notes mais c'est pas non plus youpi banane. "IRL" tu serait pas un peu geek toi défois pour utiliser cette expression ???? Tiens je te la fait à l'envers : "C'est marrant, des qu'on est jouasse sur cet assemblage du back catalogue de Laibach en descente d'acide, on est tout de suite pas cool... sectaire, trop pas aware quoiiiii."
message à caractère privé
Ah oui si un gars ou une nénette de season passe par ici, je voudrais bien aussi l'écouté ce cd hein si vous pouviez faire progresser l'avancement de ma commande, je vous en remercierai beaucoup (oui enfin n'allez pas croire que je suis pressé non plus ;-)
Allez bisous.

Cobra Commander

Cobra Commander le 26/06/2011 à 22:12:36

IP : 90.46.244.204

Vu votre prose, je crois que vous n'avez pas compris la mienne.

sepulturastaman

sepulturastaman le 26/06/2011 à 22:39:56

IP : 88.140.51.205

@ cobra j'ai pas lu ta chro, j'attend de recevoir l'album.

Cobra Commander

Cobra Commander le 26/06/2011 à 23:09:05

IP : 90.46.244.204

C'est juste qu'on me tanne avec "l'ouverture d'esprit"... alors que j'en parle pas du tout.

Quant à me dire que je ne suis pas au courant que Sandoval ne joue pas dessus, j'trouve ça génial... Faut juste pas avoir lu ma bafouille.

Pour ce qui est des machines... le son de batterie de "Too Extreme", "Mea Culpa" ou "Destructos"... oui, il est 100% naturel! Ca fait aucun doute...

Et les talibans glaireux dont je parle, ce sont les pécores qui s'acharnent de façon hystérique sur ce disque comme d'autres sur Justin Biber...

M'enfin...

Ander

Ander le 28/06/2011 à 19:22:48

IP : 90.0.54.94

Bah c'est c'est juste que les trigger utilisés sont différents des titres death sinon c'est bien Yeung qui joue dessus aussi.

Infest

Infest le 06/07/2011 à 18:04:14

IP : 77.203.247.6

David Vincent t'as sucé ou quoi ? Ils se sont carrément plantés sur cet opus , le groupe à creusé sa tombe , ridikult ...
En fait tu es fan de Manson et Rammstein pour encensé cette daube intemporelle .

Byron Beer

Byron Beer le 06/07/2011 à 19:29:31

IP : 92.143.106.227

La chronique est à l'image du disque : caricaturale, outrancière, prétentieuse et manquant singulièrement de talent et de lucidité, ce serait ce que par le comparatif imbécile avec Gateways... ou le léchage de bite en règle de David Vincent.

Très drôle que certains considèrent cette chro comme "courageuse" (ha ha ha) sachant que tous les grands magasines généralistes professionnels ont encensés le truc, au contraire des petits webzine de passionnés.

Il ne faut vraiment rien connaître au Metal pour considérer ce disque comme novateur. Des produits de qualité dans une veine Metal extrême aux influences Electro / Indus, il en existe quantité que les chroniqueurs généralistes ne connaissent surement pas, mais classer Ilud Truc Machin dans cette catégorie c'est juste risible.

On nous sert souvent le coup de l'originalité en leitmotiv, mais un produit à chier reste à chier, qu'il soit original ou pas.

Et sinon ducon, je ne me cache pas derrière un ephone pour dire ce que je pense, et pour ce qui est de bouder Morbid Angel ce n'est pas à l'ordre du jour mais je peux me le permettre, je les ai déjà vu 4 fois.

Oui, l'acharnement sur cette album va trop loin, mais c'est à cause de conneries rédactionnelles comme celle-ci qui en font quasiment l'album du siècle.

Cobra Commander

Cobra Commander le 06/07/2011 à 21:01:07

IP : 90.46.181.213

Ducon?

Toi-même!

Byron Beer

Byron Beer le 06/07/2011 à 21:23:17

IP : 92.143.106.227

Pauvre chou, avec ce que tu balances dans ta chro tu arriveras peut-être à supporter ça non?

En même temps ça évite de répondre sur le fond, c'est pratique.

MDV

MDV le 06/07/2011 à 21:40:15

IP : 83.152.49.150

Waou, entre la chronique caricaturale du fan béat qui pourrait même garder la bouche ouverte pour récolter la merde de David Vincent lui chiant dans la bouche, et les répliques du même fan dignes de, euh... la crèche?

Ben y'a du niveau.

Félicitations.

Pidji

Pidji le 06/07/2011 à 22:18:06

IP : 93.0.21.212

Ouais, on va arrêter les insultes gratuites hein... Les prochains comms qui ne servent à rien sinon à pourrir l'autre seront supprimés.

Cobra Commander

Cobra Commander le 06/07/2011 à 23:22:27

IP : 90.46.181.213

à Byron Beer:
Tu as vu Morbid 4 fois? T'es un vrai guerrier!

Mais moi je les ai vu 9 fois et à tous les coups je fais pipi plus loin que toi!
Et toc!

Blague à part: les mots "originalité" et "ouverture d'esprit" n'apparaissent pas une seule fois dans ma kro.

J'crois surtout que les "anti" répondent à des arguments qui ne sont pas dans la kro... Mais comme ils ne l'ont pas lu ou pas compris, c'est pas grave!

Byron Beer

Byron Beer le 07/07/2011 à 11:31:43

IP : 92.143.106.227

Cool, si tu veux tu peux retourner les voir 34 fois, et même crier Daviiiiiid au premier rang, voir Master et Autopsy il y a deux mois m'a largement plus fait plaisir que de revoir Morbid Angel, c'est comme ça.

Dénoncer les réactions éxagérées des détracteurs du Cd et faire une chro qui est aussi caricaturale et strictement à l'opposée, c'est un peu idiot à mon sens.

Mais évidemment c'est tellement plus pratique de d'expliquer que les détracteurs n'ont rien compris, tant pis.

Cobra Commander

Cobra Commander le 07/07/2011 à 11:53:50

IP : 92.103.149.251

"Qu'on n'aime pas cet album est tout à fait concevable, respectable et compréhensible mais de là à s'abaisser à devenir un gros geek aphteux… je crois que j'ai raté un truc dans l'évolution et la mentalité Death Metal…"

Que les gens aiment pas cet album, j'en ai strictement rien à carrer. Je supporte simplement pas les beaufs qui perdent leur temps à faire des facebook ou des montages photo/video ...

T'aimes pas l'album? Bah, fouines plus loin tu trouveras ton bonheur avec un autre groupe.

Cobra Commander

Cobra Commander le 07/07/2011 à 12:03:23

IP : 92.103.149.251

Et si t'es fan de vieux Death, d'ici peu il y aura la chronique du dernier VASAELETH, du Death Old School poisseux au possible à des milliers d'années lumière de ce Morbid Angel.
Tout le monde trouvera son compte!

PsyStorm

PsyStorm le 07/07/2011 à 13:00:08

IP : 86.67.185.178

"Morbid Angel a décidé sur cet album de se métamorphoser, il quitte sa vieille couenne Old School de Death Metal conventionnel pour risquer sa carrière en empruntant des chemins périlleux. "

Je ne vois pas en quoi Morbid Angel risque sa carrière. Ils sont plus proches de la fin que du début. De plus ils ont une réserve de fans (surtout Vincent) qui les met à l'abris. Si un autre groupe avait sorti cet album il serait tombé aux oubliettes.

"de l'Electro le plus répugnant pour les oreilles pantouflardes du Death à papa."
Pourtant j'ai pas le souvenir que le TRIVMVIRATE de The Monolith Deathcult ai été aussi mal accueilli par le public...

"Morbid Angel transfiguré qui réussit à allier avec un talent époustouflant des sphères que tout semble opposer. Morbid Angel triomphe là où beaucoup se sont gaufrés comme des buses."

Même commentaire qu'au dessus. Pourtant The Monolith Deathcult n'est pas à 18 dans toutes les fnacs...

"L'ensemble de l'album s'équilibre entre la furie du Death Metal inimitable des anciens albums"
Au contraire, ils ont souvent été imités (avec moins de talent certes)


"on loue le nom de Morbid Angel qui pond-là un album aussi riche que casse-gueule!"
Il faudra expliquer comment I am Morbid est une chanson "riche" ou alors on a pas la même définition de la "richesse"

"Au-delà de coller une rouste phénoménale et de dépoussiérer le Morbid Angel douillet des familles, les onze titres de cette pépite de chez pépito injectent dans les veines de Morbid Angel une surdose de groove. Jamais Morbid Angel n'aura dégagé autant de puissance. Ca groove du sol au plafond, on secoue la tronche à s'en fissurer les cervicales."

T'as pas l'impression d'en faire trop là? (si je retiens tous les passages dans la veine on est pas sorti mais bon...)
Le parallèle avec GTA est pour le moins...étrange.

"A l'écoute de l'album on constate que David Vincent humilie la majorité des roteurs de Death Metal actuels, anciens et à venir."
Bien sûr, et la marmotte elle met le chocolat dans le papier alu...

"Combien de "légendes" se contentent de resservir la sempiternelle même soupe froide par peur d'être vilipendé par des fans pantouflards qui aiment à se faire oindre la rondelle par des produits formatés et insipides totalement dénués du panache d'antan?"

La plupart des groupes qui restent sur une même ligne de conduite le font sans doute par envie (suffit de voir Van Drunen avec Hail of Bullets pour voir qu'il se fait pas chier et d'ailleurs il traite ses fans avec un immense respect ce qui n'est pas le cas de David Vincent).
Suffit de voir les récents albums d'Autopsy, hail of Bullets, Immolation et d'autres pour voir que ces CDs ne sont pas une répétition "pantouflarde" de ce qu'ils ont déjà fait...

Monceau

Monceau le 10/07/2011 à 01:01:07

IP : 78.242.187.64

Cobra, tu t’attendris ! une bonne fessé au fil barbelé n'est pas dans le règlement ? ^^

Cette fois ci je boufferai pas la même riette que le rédacteur, mais de là à dire qu'il ne s'y connait pas dans le bourrinage bien saignant est juste une ânerie qui fait plomber la pertinence du poste avant qu'on ne le lise jusqu'au bout.

Outrancier - c'est sa marque de fabrique, privé de talent - on dirait pas vu les éclaboussures que ça fait sur ce joli papier peint bleu.

Byron Beer

Byron Beer le 12/07/2011 à 16:53:46

IP : 86.202.238.246

Montceau, Cobra est peut-être la star devant laquelle tout le monde se prosterne par ici, mais personnellement c'est la seule chronique que j'ai lu de lui, et celle ci me porte à croire qu'on a aucun point commun sur la façon d'appréhender et analyser les disques de Metal extrême.
Tant pis si si refuse de lire mon post jusqu'au bout...

Pour la fessée au fil barbelé vous pourrez éventuellement tenter votre chance à inquisition à Sainté le 22 juillet...

C'est bien de connaître Vasaeleth (je veux pas jouer à celui qui a la plus grosse mais il en faudrait quand même plus pour m’impressionner je t'avoue), ce groupe fait un petit buzz depuis un an et demi sur d'autres petits forum d'ailleurs, mais tu peux dire ce que tu veux sur ce groupe, ça ne changera pas mon avis sur cette chronique de Morbid Angel"volontairement outrancière" si j'en crois les habitués.

Cobra Commander

Cobra Commander le 12/07/2011 à 18:04:54

IP : 90.46.181.213

Pfff... j'ai dit Vasaeleth comme j'aurais pu dire Jungle Rot ou Azarath... ce sont les prochains trucs que je vais chroniquer.

Mais bon, j'ai pas à me justifier.
Tu as raison.
J'ai tort.

Domain-Of-Death

Domain-Of-Death le 13/07/2011 à 03:32:12

IP : 86.76.91.234

Il va vraiment falloir que je l'écoute cet album à force de lire les comms telle une BD... En tout cas, 8/10 c'est le nombre de post aux insultes gratos que j'ai pu relever ! Et ça me conforte également dans mon avis que j'ai des "true metalleux"...

Et sinon, Jungle Rot !! J'ai bien envi d'écouter ce que ça donne aussi :)))

bing666

Sa note : 6/10

bing666 le 01/08/2011 à 03:53:11

IP : 74.59.235.149

C'est internet qui a rendu les fans de metal aussi geeks ou quoi? Ou bien ce ne sont que des geeks qui s'expriment ici? Du plus intelligent au plus connaisseur, on y va à la compétition de l'égo là les gars! On dirait des mémés toutes aigries, moi je voulais seulement lire une chronique sur Morbid, pas lire des salades de pseudos intellos!

Zack

Sa note : 5/10

Zack le 18/11/2011 à 15:11:59

IP : 217.128.121.19

L'album est ici surnoté, je trouve :)

Mais les critiques dans ces com' sont déplorables. Franchement les gars... Ya rien de pire que les défenseurs du "c'était mieux avant", qui n'ont pas d'arguments à part "c'est nul" et "c'est à chier".

Un peu d'analyse et surtout un peu de recul, parce que ça plane pas haut, là ^^

skeez

skeez le 17/06/2013 à 13:48:43

IP : 86.195.224.19

c'est nul c'est a chier c'était mieux avant, ca pourra pas être pire après.
pour ceux qui ne sont pas convaincus. regardez la video destructos (danse techtonique) (sur youtube)

Mais cela ne reste qu'un alboume raté sur tellement de vraiment terribles alors c'est pas si grave.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

FOGWAX : 2 CDs à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Hangman's Chair - Hope///Dope///Rope

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016