S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

The Haunted - "Unseen"

The Haunted - "Unseen"
chronique The Haunted - Unseen
??/10 0
Acheter The Haunted Unseen sur Amazon

CD album CD album (43:23)

 

Style musical : 

Metal Alternatif, Groove metal

 

Année : 

2011

 

Tracklist :

1. Never Better
2. No Ghost
3. Catch 22
4. Disappear
5. Motionless
6. Unseen
7. The Skull
8. Ocean Park
9. The City
10. Them
11. All Ends Well
12. Done

Bonus Tracks (Edition limitée):
13. Attention
14. The Reflection (Live)
15. The Fallout (Live)

 

Label : 

Century Media

 

Lieu d'enregistrement : 

Antfarm Studio
Dans le même style :
Manifest - ...And For This We Should Be Damned ?

Voici un album bien difficile à aborder que ce nouveau The Haunted ... Soit on le place dans la lignée de Versus (et dans ce cas l’évolution reste cohérente), soit on l’écoute juste après avoir repris une bonne dose de One Kill Wonder ou rEVOLVER, et là on se dit : « Mais bordel qu’est-ce qu’ils foutent !! ». Car c’est indéniable : The Haunted n’est plus ce qu’il était et ils se sont carrément ramollis du genou... Cette descente avait donc était amorcée avec Versus, mais ce dernier garde tout de même une grosse patate et un groove monstrueux !

 

Sur Unseen, on retrouve heureusement la forte personnalité du groupe mais on commence dangereusement à se rapprocher d’un metal bien plus alternatif, moins furieux, plus groovy et également moins percutant. Pourtant, aux manettes rien n’a changé depuis leurs débuts, ils sont resté fidèles aux fameux Antfarm StudiosTue Madsen s'occupe d’eux aussi bien à l’enregistrement qu’au mixage et jusqu’au mastering. Le son et l’ambiance générale de l’album restent donc sensiblement identiques à ce que j’avais adoré sur Versus, même sur les précédents mais le style étant différent...

 

Qu’est ce qui ne va pas ici ? Où est-ce qu’on peut trouver quelque chose à redire à un tel groupe ? Pour moi les 6 premiers morceaux sont un gros coup de massue dans la flotte... On a envie d’y croire, on se met dedans, et comme les suédois ont toujours été particulièrement performants en matière de groove et d’accroche musicale, on parvient à se laisser porter. Mais on attend la claque... Ça reste molasson la majeure partie du temps et on se demande quand est-ce que ce cher Peter Dolving va enfin se mettre à gueuler ! Sûrement que cet album est tout simplement très progressif, ils ont tenté d’explorer de plus larges horizons en intégrant plus de nuances à leur musique. Il est clair qu’on peut saluer le très bon travail vocal sur cet album, il semblerait que le frontman ait décidé de faire un peu plus dans l’émotionnel en installant des atmosphères un peu plus loufoques (« No Ghost ») et plaintives (« All Ends Well »). Ce mec a incontestablement l’une des voix les plus reconnaissables du metal.

Mais merde ! Il faut quasiment attendre jusque « Motionless » pour avoir un bon gros riff énervé qui nous fait relever la tête et nous rappelle les bons moments de « Moronic Colossus », et ça sera également le cas sur les quelques titres qui suivent (« Unseen »,« The Skull », « The City », « Them »). Mais bon voilà, les moments de lourdeur et de violence communicatives se comptent sur les doigts de la main ! A mon sens le reste n’est ni plus ni moins que du metal alternatif (plutôt inspiré tout de même) ou du bon gros rock bien couillu. Ça n’a plus rien des maîtres du Post-Thrash ultra- accrocheurs et si entraînant qui me foutaient la niaque pour la journée les matins d’hiver ! Sur les albums précédents je foutais mes morceaux en lecture à l’aveuglette, sur celui-ci il faut les choisir.

 

Mais je ne suis pas aussi catégorique qu’il pourrait paraître à propos de ce Unseen, car lorsqu’on se plonge dedans et qu’on fait l’effort de l’écouter d’une oreille naïve : c’est un bon album. Le bouleau est vraiment bien fait, les riffs sont typiquements signés ‘’The Haunted’’, les arrangements sont délirants (« Catch 22 ») et on se laisse entraîner avec plaisir par les structures qui ne manquent pas de créativité (« Disappear »). N’importe quel groupe de rock m’aurait sorti ça, je pense que j’aurais crié au génie !

Mais ce n’est pas du tout ce à quoi je m’attendais de la part de la bande de Göteborg, je suis donc tiraillé entre la bonne et la mauvaise surprise, ce n’est pas du The Haunted comme j’avais appris à l’aimer mais c’est juste autre chose... Je vous laisse seul juge de ce nouvel opus car je ne sais trop quoi en penser.

photo de Domain-of-death
le 01/04/2011

Note des commentateurs : 7.8/10 (sur 5 votes)

Commentaires

Jull

Sa note : 9/10

Jull le 01/04/2011 à 10:34:29

IP : 78.251.164.52

Enorme!
J'avais un doute apres les premiers morceaux mis en ligne, mais apres plusieurs ecoute... Cet album est le point culminant de la carriere du groupe. Il est innovant, original et tellement bon.
A ecouter absolument

Choupikon

Sa note : 9/10

Choupikon le 01/04/2011 à 13:47:12

IP : 77.207.151.145

Versus est clairement surestimé...

Le petit dernier est génial. Comme la chro le souligne bien, ça groove sévère (Ghost...).
Comme le dit Jull, l'album demande plusieurs écoutes car les titres sont cours mais il en émane une richesse et des subtilités. L'album est facile d'accès mais on en fait pas le tour d'une traite. On est bien loin de la pop.

A recommander

Kurton

Sa note : 8/10

Kurton le 04/04/2011 à 17:59:36

IP : 216.94.210.146

Ben il me plait cet album

toukene

Sa note : 6/10

toukene le 05/05/2011 à 17:44:34

IP : 82.237.255.82

Déçu !!! Carrément déçu ! Ecouté sans jamais être rentré dedans hormis Motionless et quelques autres passages. Je ne m'y attendais pas et contrairement à Domain of death, je peux clairement dire que je ne m'y retrouve pas ! (frustrant, j'ai l'air en plus d'être le seul à penser ça)

sepulturastaman

Sa note : 7/10

sepulturastaman le 11/05/2011 à 16:26:20

IP : 78.116.104.218

On dirait un croisement entre du Garbage et Slipknot. Et j'aime vraiment bien

psychofonic

psychofonic le 29/07/2013 à 15:57:24

IP : 46.218.186.221

C'est peut-être là l'intérêt de faire des albums pour un groupe, que celui-ci ne soit pas attendu. Par delà ta frustration, il n'y a, pour moi, aucun intérêt et plaisir à reproduire (plus ou moins) la recette d'un album qui a fonctionné, la cohérence, l'évolution, la prise de risque sont les seules choses qui m'intéressent lorsque je découvre un album. Je suis devenu fan avec "Revolver", fan irrécupérable après "dead eye", "Versus" m'a plu, et "Unseen" m'a rendu admiratif face au groupe et à Peter Dolving, capable de ne pas se limiter à quelques beuglements et blasts. De VRAIS musiciens quoi, surprenants.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

2 vinyles sampler bonus de TAD à gagner !

UNTIL THE UPRISING : 2 CDs

Dernières news

Chronique au Hasard

Penetrator - Back For More

Évènements

ROVER + Burning Peacocks au Chato'do - Blois le 15 décembre 2016EMMURE + AFTER THE BURIAL + FIT FOR A KING + OCEANS ATE ALASKA + LOATHE au CCO Villeurbanne le 26 janvier 2017THE ARRS + MY SECRET SAFE @Secret place à St Jean de Védas (34) le 24 mars 2017ME FIRST AND THE GIMME GIMMES + MASKED INTRUDER @Secret place à St Jean de Védas (34) le 14 février 2017GOHELLE FEST 2016 au Métaphone à Oignies (62)