7 days before - Fast fame Fast fall

7 days before - "Fast fame Fast fall"
chronique 7 days before - Fast fame Fast fall

7 days before serait-il un groupe timide ?

Un trois titres, un sept titres... On pensait que l'étape suivante serait l'album. Mais non, histoire de se perfectionner les français reviennent avec 5 titres.
Toujours le même style, toujours le même flow popularisé par De la Rocha ou Durst dans notre musique énervée, mais de toute façon la maîtrise est là. Plusieurs tons, du rythme : c'est complet et carré. 
On est toujours dans le même genre musical : une sorte de mic-mac punk, métal, hardcore etc.
 
Pourtant, le groupe repousse légérement ses limites, quitte à créer des compos moins intéressantes musicalement, mais plus ambiantes. "The wolf howl" l'illustre plutôt bien (l'intro de "Verses" aussi)  et ouvre une porte vers un genre créeant une atmosphère plus lourde.
Puis, quitte à simplifier son propos, le groupe se durcit avec "Braindead" et, comme dirait un mec bloqué dans les 80's, ils "balancent la sauce". 
C'est énergique avec un rendu à perfectionner : les musiciens ne sont pas à mettre en cause... Leur son par contre n'est pas exempt de tout reproche.
Un son trop sec, des guitares trop peu mises en valeur qui n'auraient pas le même impact sur quelque chose de plus chaud, plus rond.
C'est ce qu'on appelle chipoter, mais le groupe avancant, on en attend un peu plus à ce sujet là de leur part.
 
La meilleure manière de s'en convaincre est de découvrir Fast fame, fast fall gratuitement sur leur bandcamp. Il y a églement moyen de s'offrir un exemplaire en édition limitée, numéroté, et franchement beau pour seulement 5€ (moins cher qu'un paquet de clopes) .
 
photo de Tookie
le 18/07/2012

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements