S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Absu - "Abzu"

Absu - "Abzu"
chronique Absu - Abzu
4.5/10 0
Acheter Absu Abzu sur Amazon

CD album CD album (36:48)

 

Style musical : 

Black / Thrash

 

Année : 

2011

 

Tracklist :

1. Earth Ripper
2. Circles of the Oath
3. Abraxas Connexus
4. Skrying in the Spirit Vision
5. Ontologically, It Became Time & Space
6. A Song for Ea

 

Label : 

Candlelight

groupe Absu
Absu

Chroniques :

Abzu (2011)
Dans le même style :
Melechesh - Sphynx

Il paraît qu'il arrive qu'une personne qui se réveille après un long coma puisse revenir chez les vivants avec une personnalité modifiée... Comme si la léthargie était  capable d'altérer le dormeur... Bizarre. En 2009 et après huit années de sieste, Absu est revenu à la surface et l'on avait assisté au réveil difficile de ce mythe de la scène Black Metal. Un album éponyme en demi-teinte, plaisant certes mais laborieux... Aujourd'hui, Absu remet le couvert et force est de constater que les séquelles sont toujours présentes... Hélas... A l'instar de Absu, Abzu est globalement mollasson, banal et sans grand panache. Un bon album de seconde division qui ne saura combler les prières des adorateurs de cette (ancienne) divinité Texane... Hélas...

 

Mais soyons optimistes par Toutatis: l'album s'ouvre sur un "Earth Ripper" assez fantastique; un titre surpuissant qui aurait pu figurer sur le fabuleux Tara, tout y est: une patate phénoménale, un entassement de riffs finement ciselés, une batterie hystérique et des voix possédées parcourues de quelques miaulements dignes des meilleurs nanards de Bruce Lee: "Whaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!!!" Bref tout commence bien, Absu pète le feu et entame son album à fond les ballons, on frétille des jambons, on trépigne, on gigote et... L'album continue...

 

Il continue sur une musique certes nerveuse mais totalement dépourvue de l'étincelle qui a fait de Absu un monument. Sir Proscriptor et ses copains tartinent un disque de Black / Thrash très efficace mais abominablement ennuyeux et banal. L'album regorge de chansons hargneuses, de blasts, de chants furibards et de tout ce qui donne du corps à une rondelle. Ça picote, on groove un peu ici et là, quelques plans plus calmes apparaissent entre deux couches plus agressives... Mais franchement, pas de quoi s'esbaudir... C'est plat, fade et on compte les mouches.

 

L'album s'embourbe peu à peu dans une morosité bien terne et plate... Absu a perdu son aura, sa folie et désormais il boitille dans l'ombre de ce qu'il a été. L'hystérie, la folie, la verve et l'aspect mystique qui propulsaient au sommet du nirvana des merveilles telles que Tara, The Third Storm of Cythraul ou encore The Sun of Tiphareth sont passées à la machine... Ne reste plus qu'un Thrash piqué de Black Metal sans envergure. C'est convenable, correct... Mais bordel, de la part de Absu, on était en droit d'attendre quelque chose de majestueux, quelque chose de grandiose et pas une plâtrasse trop cuite et insipide! Merde!

 

Ce qui fait mal avec ce Abzu, c'est qu'il sonne comme un album de fond de tiroir. Déception. On traverse les titres sans jamais connaître le frisson qui jadis nous empalait à chaque note. On espérait un voyage dans l'univers guerrier et raffiné de Absu, on se retrouve face à un truc de seconde zone... On peut penser à Summon, Serpent Obscene... Et toutes les légions qui crapahutent dans le milieu du peloton... Pas de quoi s'exciter, une douche froide...

Un album qui séduira les fans de la dernière heure qui n'ont pas connu les transes de la belle époque... Ou les fans de Thrash musclé... Les talibans du Absu pré-Tara seront simplement

dépités.

 

Snif...

photo de Cobra Commander
le 28/11/2011

Commentaires

vkng jzz

vkng jzz le 28/11/2011 à 12:01:19

IP : 79.85.28.198

ah merde je pensais commencer ma découverte d'Absu par celui ci, la pochette est super.. je vais plutot me pencher sur ceux que tu mentionnes dans ta kro alors :o

Cobra Commander

Cobra Commander le 28/11/2011 à 12:22:21

IP : 92.103.149.251

Perso, je ne jure que par Tara et , The Third Storm of Cythraul!

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Dernières news

Chronique au Hasard

Dimension Zero - He Who Shall Not Bleed

Évènements

(HED)PE + CONVEYER + DOUBLE EXPERIENCE au Ferrailleur à Nantes le 25 janvier 2017