Aodon - 11069

Chronique CD album (48 mn)

chronique Aodon - 11069

Bordel, moi qui étais persuadé de ne plus remettre un orteil en Dordogne, depuis avoir lu la chronique de notre belge préféré sur l’album thrash déglingo d’Unanswered et avoir rédigé moi-même un papier express sur l’EP de Silure, tous deux des Bergeracois, voilà que le second album d’Aodon, qui sort le 27 mars chez le label nord-américain (s’vous plaît) Willowtip Records et intitulé bizarrement 11069, me ramène contraint et forcé dans le 2.4. ; et pour cause : les membres de cette formation poly-talentueuse viennent de Périgueux ! Après ces quelques lignes, j’espère vraiment que les métalleux périgourdins vont nous (me) lâcher les balloches !

 

Oooooooh, Périgueux, joli chef-lieu qui m’a vu naître y a quatre décennies… Je ne suis pas certain que ce soit de cette ville moyenne en pleine décomposition aujourd’hui, de cette cité-patrimoine que soit venue l’inspiration du multi-instrumentaliste M-Kha (lead guitariste, batteur, chanteur, compositeur !), à l’origine du projet depuis les débuts en 2016 avec Sharphood. Le one-man band est devenu trio, avec Laurent C. à la rythmique et aux chœurs et Alix R. à la basse. Côté musique, le groupe met en tension - avec structure, constance et talent - l’ardeur incisive du Black, la mélancolie trippante de l’Atmos et l’expressivité dissonante du Post-. Côté son, la prod’ est parfaitement maîtrisée, ce qui peut surprendre pour une sortie à première vue discrète médiatiquement : les pistes sont faciles à discriminer ; le son est dense, enrobant, propice à l’immersion.

 

À dire vrai, tout pue la qualité dans les presque 50 mn de cet album, y compris (surtout ?) les lyrics grâce à l’épaisseur des paroles sombres pensées par Alix et aux écorchures vocales hurlées par M-Kha (on a mal pour lui par moment…), impressionnantes dans "L’Instinct" et qui ne sont pas sans rappeler les performances plaintives de Spellbound.  Le chant dans la langue de Molière fait mouche ici. Je m’en suis déjà fait la remarque avec des groupes comme Abduction, Aorlhac, Bâ’a, Hecate, Hyrgal, Seth, Verfallen ou tout dernièrement avec le dernier morceau du nouvel album de Regarde Les Hommes Tomber : le chant rugueux Black s’entremêle à merveille avec la beauté, la force et la richesse lexicales de notre langue.

 

Extraits :

Les Rayons

« L’ombre s’épaissit sur l’indicible espoir

d’une âme perdue, fourvoyée

sans ardeur, ni pouvoir.

La sentence enchaine,

sans peine et sans bruit

ton âme perdue, sédatée,

cernée par les cris […]. »

 

L’Œuvre

« […] Le voilà submergé, englouti par l’orage

Les vaisseaux sont noyés il n’est plus en état

Son cœur contracté, sec, a cessé de creuser

Le souffle humide d’Eole n’attendait que ça

L’attrape et le bouscule, lui, le vieux tronc inerte

tombant sans retenue au fond de sa fosse […]. »

 

L’Infime [sublime]

« […] Les souffles brulant viendront recouvrir ta carcasse

effaçant, balayant sans peine ton passage.

Car infime est le géant qui croit en sa grandeur

mais n’est qu’un soupçon de gangrène en suspend

attendant d’être englouti sous sa propre matière

recouvert, dévoré, il nourrit l’infini. »

 

Perdez-vous donc dans l’un de ces huit morceaux, peut-être dans "L’Œuvre", "L’Écho", "L’Infime" (quel passage à la 5e minute!) ou encore "L’Énergie" (quels riffs à la fin de la 4e mn!). De toute façon, quelques minutes suffiront… :  ça claque, ça cueille, ça saisit. Y compris l’outro "Le Parfum des Pluies", au coeur intense et aux extrémités légères.

 

Et de mon côté ? Devant un tel travail, dégageant un très haut degré de sophistication (jusqu'à l'artwork, signé Ludovic Robin), aucune pudeur, aucune retenue : 11069 est, avec Y de Borgne, mon album (BM) de ce premier quart de l’année 2020.  

 

Point barre.

photo de Seisachtheion
le 30/03/2020

3 COMMENTAIRES

Seisachtheion

Seisachtheion le 30/03/2020 à 19:04:02

Étant donné l'absence de commentaires sur mes chros ces dernières semaines -entre nous un manque de respect probant -, j'ai décidé de remplir ce fil moi-même !...
... ''La publi de ma chro tombe à merveille, puisque M-Kha, fondateur d'Aodon, fête ses 40 piges aujourd'hui même ! C'est bien cool, non !''

Non ?!

Allô !?

M'voilà, voilà, voilà,... ;-p

pidji

pidji le 30/03/2020 à 19:25:55

Je ne suis pas assez connaisseur pour commenter :P

Xuaterc

Xuaterc le 30/03/2020 à 20:31:26

Je n'ai pas encore pris le temps d'écouter, mais ça fait partie de ma short list

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements