[b.abuse] - Memories Of Better Days Are Gone

[b.abuse] - "Memories Of Better Days Are Gone"
chronique [b.abuse] - Memories Of Better Days Are Gone

Du Crust expérimental... Pile entre les champs d'expertise de mes collègues anarcho-viking et lapin jaune. En pas loin de quinze ans à écumer les bizarreries musicales en tout genre, rarement je n'avais rencontré mélange aussi incongru. Du Calypso Black Metal, du Punk Orchestral, du Humpa Metal, pourquoi pas? Mais du Crust expérimental, c'est comme boire de la 8'6 tiède dans des flûtes à champagne en cristal. Flairant le coup fourré, les deux chroniqueurs sus-mentionnés ont pris la tangente et c'est bibi qui récupère, de bonne grâce, l'objet, qui porte le nom de Memories Of Better Days Are Gone, des Allemands de [b.abuse].



Alors, Mike Patton en pantacourt de treillis? Ou punk à chien en polyrythmie? Disons-le tout de go, il reste un groupe de Crust, qui sort des sentiers battus et cherche à tenter de nouvelles choses. Connaissant les Crusty boys, il y a fort à parier que cette soif d'explorer de nouveaux territoires musicaux soit bien perçue. Et pour un amateur de nawakeries comme moi, cet aspect "expérimental" n'a rien de bien neuf. Il est clair que le fan de l'un ou l'autre des styles restera sur sa faim, mais qu'en est-il de l'auditeur qui se trouverait entre les deux? Celui qui ne reste pas bloqué aux qualificatifs, parfois abusifs d'une fiche promo.



Dans cette optique, Memories Of Better Days Are Gone est un bon disque de Metal extrême et revendicatif, joué dans un pur esprit Punk-Crust, avec des musiciens bien décidés à faire sauter des dents à l'Establishment et autres amateurs du lever de bras. Mais la philosophie de ce disque est plus à rapprocher de Sonic Mass, l'album du retour d'Amebix, que Scum, de qui vous savez. Avec ses arpèges, ses chœurs à la limite du religieux, ses solos et ses structures à rallonge, on est loin du D-beat et des glaviots à la Discharge. Il n'en reste pas moins terriblement agressif, avec une ambiance noire et violente de squat, malgré un deuxième titre en forme de long monologue qui vient, à mon sens, un peu casser la dynamique qui commençait à se mettre en place avec « A Promise Empty ». 


photo de Xuaterc
le 21/02/2018

4 COMMENTAIRES

cglaume

cglaume le 21/02/2018 à 13:49:30

Faudra quand même que je me l'essaie, ça sonne bien tout ça!!

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 21/02/2018 à 16:41:38

Qu'est-ce que c'est que ce truc ? Le lien audio est en carafe...

Tookie

Tookie le 21/02/2018 à 16:50:16

Lien audio corrigé

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 21/02/2018 à 16:52:58

Bon, sur leur bandcamp, les deux titres de l'album n'ont pas grand rapport avec le Crust mais bien avec le dernier album relou d'Amebix (qui ne fait plus de Crust depuis 1987). Pas, mais alors pas, mais alors: pas du tout ma came.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements