Bakounine + Dispose - Split

Chronique Vinyle 12"

chronique Bakounine + Dispose - Split

Les Bakous sont un peu comme à la maison sur votre site préféré.

En effet grâce aux bons soins de « chhhuuuuut, on n'écrit pas de nom des fois qu'on nous entende », je reçois régulièrement leurs derniers glaviots.

 

Celui-ci est pondu avec la complicité des brutes de Dispose et bien sûr de watmille labels.

 

Pour ceux qui pensent que le D-beat Raw Punk, c'est toujours la même chose, Bakounine va les détromper.

En effet, les huit titres pondus ici par ces énervés du sboob (et d'autres parties de leur anatomie sûrement), font varier les plaisirs.

Bien sûr, il y a le quota logique de décharges foutraques de pures violences comme "Militant World", "Pitié" et "Attack !!!" Ce dernier titre (une reprise des Milanais de Rappresaglia) reçoit aux braillements, le renfort de Lucas du combo Sinacciön. Alors que la tétonnante tarée Tara (membre des splittés Medea et Lidl Backdoor Conspiracy) sort la sulfateuse, sur deux plages mazoutées.

Mais sans renier leur force de frappe quasi-mythique, que dis-je, légendaire dans au moins deux ou trois squat et quatre troquets à travers l'Univers, Bakou semble avoir pris une bonne dose de bon vieux Punk HxC british dans les narines, pour les autres titres. Une preuve ? "Selfish Few" est une reprise de Chaos UK.

Comprendre alors, qu'ils ont mis une dose de catchy-friendly dans leur musique. Une touche d'amitié et de douceur, que seul comprendra un gros keupon édenté qui vous prend par les épaules pour vous faire un bisou. Juste car vous avez lâché, par mégarde, un : «GBH, c'était mieux avant ».

 

Sans Transition

 

Si on parle de Dispose ici, on ne cause ni des Américains metalprout, ni des Slovaques mais bel et bien des hyper actifs Suédois : y'a qu'à voir leur discographie dont la liste frôle la maladie musicale... Jouer avant de crever quoi.

Avec eux, le peu de nuance bruitiste que développaient les Français est oubliée. Que dis-je vaporisée.

Ça grogne, ça gronde, ça grésille en mode « Oune Tou Tree Fort ». Ça fait des solos (lis, las ou lous) à la Disclose. Si on peut appeler ça des solos. Seulement quand on est tout seul à écouter, en fait.

Tiens si on parlait du chant aussi ? Vous avez un chien à la maison ? Il s'est déjà coincé la patte dans sa braguette ? Vous avez un aperçu du tableau. Van Gogh s'en aurait tranché l'oreille. Alors bon.

 

Car l’état d'urgence, c'est ici et maintenant.

 

Pour le vinyl, ne soyez pas pressés (blague).

Et pour le CD, faudra demandez, plus tard, aux Japonés.

photo de Crom-Cruach
le 22/06/2016

2 COMMENTAIRES

michel jonasz

michel jonasz le 12/07/2016 à 00:41:53

Pour info, le groupe, c'est sinnaciön, pas sin action...
https://sinnacion.bandcamp.com/

tétonnante tarée Tara ???

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 12/07/2016 à 10:17:40

C'est ce qu'on appelle un tautogramme.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Naute - Clutch A Straw
Hord - Reborn from chaos