34 - 34

34 - "34"
chronique 34 - 34

Un groupe annoncé comme étant un mélange de hardcore / noise et metal, et qui a déjà joué aux côté de Norma Jean, forcément, c'est très tentant. Il m'en fallait pas plus en tout cas pour me jeter sur ce premier EP 5 titres de 34.

 

Petit scrutage en règle d'informations sur le groupe ; et là, j'avoue ne pas bien comprendre la liste longue comme mon bras affichée sur leur page facebook, et qui énumère tous les groupes dans lesquels les membres de 34 jouent. C'est vrai, finalement, à part se poiler sur un nom comme "David Hasselhoff On Acid", quel est le but ? Montrer que les gaillards ont de la bouteille ? Pour cela, il suffit juste de mettre le vinyle sur la platine et laisser les hauts-parleurs déverser cette bonne dose de gras dans les oreilles.

 

Durant ce gros quart d'heure, les gars de Kansas City nous explosent à coups de boutoir dans la tronche, des plans simples et rentre-dedans, avec comme annoncé un gros côté noisy à la Unsane, que ce soit dans le son comme dans les riffs de gratte. Et on ne peut qu'apprécier ce timbre de voix hurlé rappelant celle de Sean Ingram (Coalesce). De bonnes références donc, pour un EP qui envoie bien, mais qui souffre cruellement d'originalité, la faute à l'ombre des maitres cités ci-dessus qui planent tout au long de l'écoute.

Mais ce défaut se transforme également en une qualité : ce disque sans prétention s'écoute super facilement, et on remue la tête sans s'arrêter pendant les 5 morceaux.

 

Je ne vais pas faire du track by track, mais le côté beatdown de "Stick Em Up", le "Fuck you i won't do what you say" hurlé à la mort sur "Flatliners", le rythme plus rapide sur "T.S.Y.T", le passage assez Norma jeanien sur "Machines", tout ça fait qu'on prends du plaisir à se manger cet en-cas bien gratiné, en attendant de voir comment le groupe pourra se séparer un minimum de ses influences (trop) notables.

photo de Pidji
le 15/06/2016

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019