Bloodsworn - All Hyllest Til Satan

Chronique CD album (32:01)

chronique Bloodsworn - All Hyllest Til Satan

Du War metal ? Tout simplement une bouillie de Punk, de Death et de Black résultant d’une volonté mais surtout d’une incapacité à produire quelconque mélodie. De l’attitude, de la pure haine pour du « total fucking » chaos par la force des choses ! À côté de ça les Mayhem, et même avant eux, les Hellhammer, Sarcofago ou autres Bathory (gloire à eux) sont ultra-mélodiques. Ici Bloodsworn n’est sûrement pas capable de reproduire les 3 accords d’une chanson punk. Ça canarde dans tous les sens, ça blast-beat plus que régulièrement (merci la batterie-machine programmée), ça vomit, ça sauvage et ça hurle à la mort, à la mort des autres. J’exagère un peu, mais ce « terrific » album me ramène sur les terres brûlées au napalm des - un peu plus chaotiques - Blasphemy, Black Witchery et de certains projets destructeurs de Pete Helmkamp, comme Revenge ou Feldgrau. Rien à voir avec les Sunn(((o))) du début, ou Khlyst – que je revendique quand même - mais nous sommes bien au-delà de la définition de la « musique ». En gros pas évident  d’écouter ce genre d’albums à tout moment, mais bons-dieux quelle décharge salvatrice quand on se l’injecte (et pour faire fuir les gens, ou se venger de voisins qui écouteraient du R’n’B un peu trop fort ,c’est ultra-efficace).

 

Ils se couronnent « pure satanic black metal » mais même Satan ne veut pas d’eux. Avant Agonia Records en 2009, ce sont les labels Head Not Found en 1998 et Flesh For Beast en 1999 qui sont rappelés sous terre juste après avoir signé Bloodsworn et ce All Hyllest Satan hante les chapelles depuis 1999 !

 

Alors évidemment j’adore cet album car il détruit tous les groupes de black « méli-mélodiques » ou ceux qui se revendiquent black alors qu’ils ne font que jouer du thrash ou du hard-rock un peu plus vite qu’aux débuts de ces 2 genres musicaux.

Par contre ce ne sera pas la note ultime car j’ai un peu exagéré ma description du début fantasmant sur cet ultra-chaos que les groupes fondateurs du War Metal ont instauré. Oui il y a quand même des passages mélodiques dans ce All Hyllest Till Satan… Oui encore, oubliez tout ce que je viens d’écrire, ou plutôt oubliez que c’était destiné à Bloodsworn car cette belle description correspondrait davantage à Revenge, Conqueror et à leurs amis ennemis.

Bien entendu, pour ceux qui n’ont pas entendu les groupes fondateurs du War Metal,  vous pourrez trouver cette note exagérée (et de mauvais goût, tout comme la pochette du disque et sûrement de leurs propos) pour un album aux limites de l’écoutable, mais, on parlait bien de musique extrême non ? Et là, on a bien affaire à un sale album de musique extrême.

photo de R.Savary
le 02/03/2012

1 COMMENTAIRE

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 07/03/2012 à 18:58:31

Dans le style je ne connais qu'un album de DIOCLETIAN: ramasse tes dents et tes tympans.
"Sale album de musique extrême": très bonne expression !!!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019