Coredump - Face contre terre

Coredump - "Face contre terre"
chronique Coredump - Face contre terre
Etant dans l’informatique, je peux dire qu’avec le nom du groupe la chronique m’était prédestinée. Après plusieurs maxis, Coredump livre avec « Face contre terre » un EP typiquement dans la lignée française de la fusion alternative.

Dès les premières notes, on peut cerner de nombreuses influences, aussi bien Lofofora pour la voix du chanteur, que Tripod première époque pour le son guitare-basse, le plus étant ce côté rock'n'roll ressortant sur de nombreux morceaux. Un disque tout en fraîcheur avec une forte envie de la part des musiciens, c’est très prometteur en tout cas.

Le tout premier titre éponyme « Face contre terre » met directement dans l’ambiance avec son refrain entêtant, d’ailleurs c’est la petite touche perso de ce groupe qui tire sur le punk crust par certains moments, voix aigue crachée et rythmique accélérée. Les textes sont aussi vraiment bien ficelés même s’ils restent sur des thèmes classiques : la religion pour l’opium du peuple, les médias pour Mediatrash., etc. Ce qui n’est pas une fois de plus sans rappeler la plume de Reuno de Lofo. Le 5 titres démarrant très fort par trois bonnes compositions, il s’essoufle un peu sur la fin, notamment car le son guitare-basse est tellement singulier qu’il y a une sensation de redite. On notera aussi l’influence de Mass Hysteria sur MediaTrash avec ses allures de P4.

Je le redis encore une fois, on est ici face a un groupe dans la lignée de l’alterno fusion français qui pourrait franchir le fossé entre l’amateur et le pro si la chance est de son côté.
photo de La Mitraille
le 20/09/2008

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019