Disillusion - Gloria

Disillusion - "Gloria"
chronique Disillusion - Gloria
Sorti cette semaine, ce "Gloria" est le quatrième album en date des Danois de DISILLUSION. Ne savant pas trop à quoi m'attendre avant d'écouter ce disque, surtout en regardant la pochette qui ne m'inspirait guère, j'avoue y aller à reculons. Mais finalement, la surprise est bonne. Ou du moins acceptable !

Déjà, le style. Je ne sais pas pourquoi, je m'attendais à du black, voire du death. Et bien non ! Ici, c'est metal ! Du bon metal, "new school" on va dire, qui s'accomode à beaucoup de passages "électroniques", à base de samples, boucles, pads, etc... Indus dites-vous ? Oui peut-être, mais vraiment par passages. Car la base reste guitare/batterie, les samples sont là essentiellement pour apporter un plus, et ne sont pas indispensables non plus sur tous les titres. D'ailleurs, certains titres ("The black sea") me font beaucoup penser au premier album de APARTMENT 26 : souvenez-vous, les ricains qui faisaient du métal speedé aux samples. Je pense également - à tort peut-être ? - à PRODIGY sur le morceau "Don't go any further" ; certainement à cause de l'approche musicale du titre, et de sa structure.

Bon, il y a un hic : je n'apprécie pas la voix du chanteur. Elle se fait trop oublier. La plupart du temps chantée, enfin parlée plutôt, avec une disto par dessus, les changement d'intonations sur la plupart des titres sont quasi nuls, ou alors seulement pour différencier couplets et refrains. Alors sur "Dread it" ça le fait bien, mais sur "Avalanche" par exemple, le changement est trop soft, on n'a l'impression d'entendre un seul couplet vocal. Dommage, car musicalement, c'est plutôt bon ! Et on prends son pied à écouter "Save the past", "too many promises", les instrumentaux "Aerophobic" et "Lava", ...

Pour conclure, dommage qu'il y ait ce problème de voix, qui me bloque sur certains passages. Sinon, musicalement, si vous aimez le metal un peu "néo" par moments, saupoudré de samples, et assaisonné de parties rock, vous accrocherez ! Pour les autres, j'ai peur que ce "Gloria" reste un album sans prétentions, en attendant le prochain opus des DISILLUSION qui, je l'espère, saura rectifier le tir.
photo de Pidji
le 24/10/2006

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019

HASARDandCO

Norma jean - The anti mother
Dirge - Hyperion
Chronique

Dirge - Hyperion

Le 26/06/2014