F.U.B.A.R - Justification of Criminal Behaviour

F.U.B.A.R - "Justification of Criminal Behaviour"
chronique F.U.B.A.R - Justification of Criminal Behaviour
Grande découverte scènique de cette édition 2007 du Hellfest, les bataves de FUBAR ont bien mis le feu à la scène couverte en distillant leur grindcore old school bien bordèlique à trois voix devant un public médusé mais néanmoins conquis en fin de set. Signés par le label français Bones Brigade, pour cet album, ce quatuor d'énervés commence à se faire un nom dans la petite famille qu'est cette scène; avis aux amateurs donc avec cet LP qui date de 2 ans déjà (ouais des fois on est à la rue...)

22 titres pour 25 minutes. Vous ne pourrez pas dire que vous n'étiez pas prévenus. Ca envoie du rapide, du son crade, des voix rauques, criées ou aigues (chaque membre du groupe y allant de sa ritournelle) ; c'est un véritable chaos qui s'insinue dans vos oreilles dès les premières secondes de cette galette. Ca blaste sans discontinuer (ou ça balance du « poultapoultapoulta » - ah copyright, pardon) et, surtout, ça cherche pas midi à quatorze heures pour ce qui est du riffing (mais ça speed dans l'exécution, ça c'est sûr). Vous l'aurez certainement compris, F.U.B.A.R s'inscrit dans la longue tradition d'un grind punkoïde qui serait la définition même du crust, avec un son à prédominance grasse et, ce, surtout dûe à une basse très, mais alors très très crunchy (et c'est peu dire puisque par moments les lignes de basse sont doublées, offrant un fond sonore volontairement crasseux). L'originalité de ce skeud ne venant pas vraiment des riffs (comme précisé plus haut) c'est plutôt dans l'utilisation des différentes voix qu'il faut aller la chercher, des titres comme 'Chocking?' frappent vraiment dès la première écoute et empêchent l'auditeur de sombrer dans la lassitude à la succession de ces titres plus speed et hargneux les uns que les autres. Seul le titre éponyme ou encore dénote un peu parmi tout ce joyeux bordel avec son mid-tempo inhabituel (notez le son de la basse bien caractéristique en intro) et ferait office de quasi pause dans toute cette playlist qui hume bon le caniveau. Difficile de palabrer pendant des heures sur ce genre d'album pour une musique qui n'a nullement besoin d'être décortiquée ou intellectualisée: vous voulez en prendre plein la tronche? Le trip crust avec son gras vous branche bien? Alors vous allez sauter en écoutant des trucs comme 'The National Fear Campaign 2004' - 'Tourist in Disguise' - 'Unarmed' - 'Chocking' - Stuck and Rusted' - 'Justification of Criminal Behaviour' et d'autres...Point.


Pour finir, un dernier avertissement pour toi, jeune aventureux: je déconseille fortement l'écoute de ce genre d'albums pour un lendemain de soirée arrosée aux bulles, à moins d'avoir un max d'actions chez UPSA, sinon faut se méfier, voilà c'est dit. Alors on dit merci qui?
photo de Mat(taw)
le 23/07/2007

4 COMMENTAIRES

Sam

Sam le 24/07/2007 à 11:02:27

même la photo est old school (vive les pixels!) :-)

mat(taw)

mat(taw) le 24/07/2007 à 11:48:11

redimensionnement fatal

(((viking jazz)))

(((viking jazz))) le 24/07/2007 à 14:31:04

trop bandant ce skeud, si je peux me permettre une parentée avec le dernier Blockheads surtout au niveau des vocaux variés. ENVOIE EL' BOUZIN MA GUEULE !

Y Thiên

Y Thiên le 18/12/2007 à 12:00:47

j'ai eu l'occaz de les voir à Tournai,et malgré qu'il manquait d'ambiance,ça envoyait bien! quand au cd en lui-meme bah c'est du grind sans fioritures et bien balancé.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019