Rotten Sound - Species at war

Rotten Sound - "Species at war"
chronique Rotten Sound - Species at war

Malgré la sortie en 2011 d'un full-length (qui outre sa pochette splendide ne m'avait pas fait trop d'effets) je me suis surpris à oublier le combo de grindcore le plus vénère de Finlande... A tort car Rotten Sound revient avec un EP puissamment armé pour nous fait mordre la poussière, et ça je ne l'avais pas vu venir !

Vous vous souvenez de Consume To Contaminate ? Cet EP de 2006 massif et pêchu comme c'est pas permis ? Et bien nos gaillards y reviennent, en mettant non seulement les rangers dans le plat, mais le tank qui va avec !
Il semblerait que ce format sied a merveille au groupe qui arrive a proposer sur un format court (doux euphémisme pour du grind me direz-vous) un dynamisme et une lourdeur savamment dosés. Si on a toujours le droit à un blastkrieg de folie ("Cause" et "War" par exemple) et à de gros mid tempos creusant des tranchées dans nos conduits auditifs (le début de "The Solution") le groupe a ajouté, on pas des cordes à son arc, mais des munitions dans son bazooka. "The Game" et la fin de "Salvation" bombardent en effet sans pitié et pilonnent les lignes ennemies: coup de grâce d'une lourdeur pachydermique exemplaire.

La session live de leur chanteur pour Nasum à surement fait du bien à la combativité de Rotten Sound et à leur envie de marquer des points. Cet EP est tout sauf chargé à blanc et est une véritable frappe chirurgicale dirigée tout droit sur nos tympans. Pas de vétérans de guerre dans les rangs du grindcore finlandais, on tabasse toujours avec une rigueur martiale digne de ce nom et tant pis pour les pertes civiles...on en redemande ! Rompez.

photo de Viking Jazz
le 27/02/2013

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Rejectionary Art - Butterfly
Anchor - Recovery