Genghis tron - Dead mountain mouth

Chronique CD album (31:29)

chronique Genghis tron - Dead mountain mouth
GENGHIS TRON fait bien du grind : je dis ça pour les gens qui ont stoppé l'écoute de ce "Blood Mountain Mouth" aux 30 premières secondes de beat electro. Ceux qui sont allés plus loin le confirmeront.

Cela dit GENGHIS TRON fait du grind paradoxal :
- Les morceaux sont plutôt longs, pas loin de cinq minutes pour "White Walls". Bon je vous l'accorde il y a également deux morceaux pliés en moins de deux.
- Ils expérimentent avec des passages electro ; le techno grind existe déjà depuis longtemps, je sais. Mais ici les passages electro ne servent pas uniquement à remplacer l'absence d'un batteur ou à marquer violemment le rythme.
- Ces passages electro servent à mettre une ambiace, pas gore ou horror-grind mais "ambiant", tout simplement.
Pas que les plages electro soit post-machin ou psychadélique-core, non ce sont des plages de musique electro plutot lentes et cool (re-paradoxe pour un groupe de grind).
- Cependant ces élements electro servent aussi à affoler la musique, sans la rendre chaotique toutefois, mais juste à la surbooster, ou à l'apaiser avec un chanteur qui se calme aussi par moments.

Sinon pour le reste; quand ça bourre de leurs côté, ça nous débourre les oreilles avec un grind-core violent hyper énergétique branché en 100000 Volts, en oposition avec les passages calmes ou l'electro prend le dessus sur les autres instruments.
Cela dit l' electro accompagne aussi les passages bourrins à grand coup de BAR surblastant le batteur. Les vocaux sont hurlés façon screamo, d'ailleur certains passages me font penser à du screamo. Les guitares saturées se mellent à la programation tout en restant distinctes, ces deux élément sont autant dissociés qu'associés sans géner l'auditeur non féru de musique extravagante (solo ou beat programmées dans les morceaux "Badland" et "Warm Woods" ?).

"Blood Mountain mouth" me fait penser au furieux "City" de SYL en plus punk, moins travaillé mais plus fou-fou ; si ça t'intéresse sort de la ville et va voir la montagne.
photo de Sepulturastaman
le 05/02/2007

3 COMMENTAIRES

Pidji

Pidji le 05/02/2007 à 09:17:12

C'est vraiment un putain d'album, les passages électro calmes contrastent parfaitement avec leur grind dévastateur !

Jyb

Jyb le 08/02/2007 à 17:04:44

Je suis accro a cet album, et je conseille a ceux comme moi de jeter une oreille sur leur precedent ep Cloak Of Love.

Sam

Sam le 08/02/2007 à 17:39:42

une très bonne surprise pour ma part: les groupe de metal qui se mette à l'electro finissent généralement mal. Non ici il y a une certaine culture electro-pop miinimaliste de très bonne facture! Les ambiances sont superbes!
Par contre il n'y pas de batteur: un chanteur et 2 keyboard/sampler

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021